Korhogo/ Un élève tué pour un téléphone portable

Par Demoyé Kouassi, Afriquematin.net

Le ministère de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation vient d’être encore secoué après de viol d’une institutrice en fonction à Bondoukou. En effet, Coulibaly Yafiné, élève, domicilié à Korhogo a été tué par des malfrats.  

Coulibaly Yafiné, élève en première D1 au Lycée moderne de Korhogo a été atrocement assassiné le vendredi 8 octobre 2021 à l’arme blanche par des individus qui voulaient lui dérober son téléphone portable.

Ce meurtre a provoqué une grosse colère des élèves qui ont manifesté le lundi 11 octobre 2021 devant la préfecture.

Le bureau national de l’AGEECI, via sa section de Korhogo, a pris contact avec les autorités administratives locales afin d’avoir de plus amples détails. « N’ayant pas eu de suite favorable durant le weekend et aussi sous la pression des élèves qui, exaspérés, voulaient exprimer leur mécontentement, la section ordonna à son comité du Lycée Moderne de Korhogo d’orienter ceux-ci en suspendant les cours pour seulement ce jour du lundi 11 octobre 2021 », apprend-on dans un communiqué.

Pour assurer la sécurité des élèves, les premiers responsables de l’établissement scolaire se sont engagés à terminer la construction de la clôture du lycée.

Mariatou Koné, la ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, a rendu un hommage à l’élève tué en publiant sa photo sur son compte Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.