KONE BOUBACAR : LES IVOIRIENS NE SERONT PAS PATIENTS JUSQU’EN 2020…

SGA Koné Boubacar : Nous parlons de reconquête du pouvoir d’Etat, parce que nous y étions déjà et nous en avons l’expérience. Nous voudrions revivre avec les Ivoiriens ce qu’ils ont tant aimé et ce qu’ils regrettent, c’est un contrat nouveau que nous voulons lier avec la Côte d’Ivoire, pour que la Côte d’Ivoire redevienne elle-même, pour que le pays ne reste pas en lambeaux.

C’est pourquoi nous visons la reconquête du pouvoir d’Etat au plus tard en 2020. Notre président par intérim, le professeur Sangaré, dit bien que 2020 c’est l’échéance que la Constitution fixe, avec tous les maux qui minent la Côte d’Ivoire et l’incapacité (du pouvoir) à diriger le pays, à partir de cet instant, nul ne connait ni le jour ni l’heure. A tout moment, nous pouvons être appelés à gérer ce pays, et donc nous nous apprêtons.

Ça veut dire que 2020, c’est ce que la Constitution a fixé, or le pays est tellement en difficulté et les Ivoiriens sont tellement révoltés qu’il se pourrait qu’ils ne soient pas patients jusqu’en 2020, or nous disons que quel que soit le moment où l’alternance doit s’imposer à la Côte d’Ivoire, nous, nous sommes prêts.

ledebattv 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.