Journée de la Paix / Opération « un jour, un million d’arbres » : Des Experts s’opposent.

 Par Serikpa Djeckou De Sylva-Afriquematin.net

 Au terme du Conseil des ministres du 06 novembre 2019 à Abidjan, le ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement, M. Sidi Tiémoko Touré, a annoncé le planting d’un million d’arbres au cours de la journée de la paix prévue le 15 novembre 20219. Une opération qualifiée de contre nature par des experts.

 L’Opération « un jour, un million d’arbres sur l’ensemble du territoire national » a bien connu un engouement national. Au Nord, au Sud, au Centre comme à l’Ouest, les populations ont répondu favorablement à l’appel pour le reboisement du 15 novembre 2019.

Cependant, des Experts et certains agents plus nombreux d’ailleurs, se demandent :  « Quelle mouche à pu bien piquer le gouvernement ivoirien pour organiser en ce début du mois de novembre, une opération « un jour, un million d’arbres sur l’ensemble du territoire national », en vue de la reconstitution du couvert forestier ivoirien » ?

Selon un Expert du ministère des Eaux et Forêts qui a bien voulu garder l’anonymat, la Côte d’Ivoire sera bientôt visitée par l’harmattan.  Un vent sec et froid d’Afrique chargé de particules poussiéreuses qui souffle du Sahara méridional vers l’ouest. « Il est vrai que la Côte d’Ivoire a perdu plus de 80% de ses forêts en un demi-siècle. Cette initiative du gouvernement est un bon acte de sensibilisation, mais pas pendant cette période ». Il argumente : « La Côte d’Ivoire est la zone de transition entre le climat équatorial humide et le climat tropical sec. Le territoire est divisé en deux zones principales : le sud et le nord. De façon générale, les températures sont autour de 30°C.  Une saison relativement sèche commence à mi-novembre et se prolonge de décembre à mai. Dans le Centre et le Nord. Ce vent sec atteint les côtes de la mer c’est-à-dire Abidjan. C’est donc la période sèche où il faut lutter contre les feux de brousse et non initier un reboisement. On aurait dû organiser cette opération pendant la grande saison de pluie de juillet à Septembre », propose-t-il.

C’est le même son de cloche pour un cadre de la Société d’exploitation et de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique (Sodexam) qui a également  voulu garder l’anonymat. L’Expert en climatologie annonce bientôt un vent sur les bords de la lagune Ebrié. « Ce vent qui va bientôt commencer dans le nord de la Côte d’Ivoire, va arriver à Abidjan. Et début décembre, nous allons entrer dans la grande saison sèche. Préparons-nous à recevoir l’harmattan, d’ici à la fin du mois. Nous serons dans la saison sèche jusqu’à la mi-mars », affirme-t-il.  Même si l’Expert signale encore quelques petites quantités de pluies surtout dans la zone du Sud, ce sera surtout la grande saison sèche avec ses corolaires de maladies. « La méningite, la bronchite, l’asthme, les sinusites, les laryngites, les rhinopharyngites, les rhinites, etc. sont les maladies auxquelles il faut s’attendre. La peau va se dessécher, de même que les narines et les lèvres qui finissent par se fendiller », insiste l’Expert.

Comme on le constate, avec ces deux Experts, l’opération initiée par le gouvernement sur toute l’étendue du territoire ne peut avoir un résultat positif. A la question de savoir si ces Experts ont pu de par leur structure respective, attirer l’attention du gouvernement ? « C’est un simple constat que nous faisons. Nos patrons sont les mieux placés », ont-ils répondu en chœur.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook