JIFA 2017- Séguéla/Les familles du Worodougou adoptent  la politique nationale de la famille

Par Bernard N’dri-correspondant permanent/afriquematin.net

« La Politique Nationale de la Famille,  pour l’émergence de l’Ivoirien nouveau », tel a été le thème cette année de la Journée internationale de la Famille, organisée le lundi 15 Mai 2017 dernier. Placée sous le parrainage du  premier ministre, Amadou Gon Coulibaly et la présidence du ministre d’État,  ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Ahmed Bakayoko,  la cérémonie officielle de la célébration de cette  23ème   édition  visait  à démontrer l’importance que la communauté internationale accorde à la famille.  C’était   l’occasion pour le Ministère de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité (MFPES),  de faire le point des décisions prises et des actions menées en faveur des familles en Côte d’Ivoire.

C’est à ce juste titre que la directrice de cabinet,   Bosso Yvonne,  a au nom de madame le ministre, instruit  la population du Worodougou sur  la  Politique Nationale de la Famille (PNF). «Face aux difficultés et à tous les phénomènes qui agressent les familles,  nous ne devons pas démissionner afin de laisser nos enfants se détruire par les vices du monde actuel », fera-t-elle savoir.

 Le  préfet de la région du Worodougou,  préfet du département de Séguéla, représentant le ministre d’État, ministre de l’intérieur et de la sécurité,  Effoli Benjamin,  a déclaré que l’émergence de l’Ivoirien nouveau demeure une préoccupation majeure pour le chef de l’État,  Alassane Ouattara.  C’est à juste titre qu’il a invité les filles et  les fils du Worodougou à se mobiliser   autour des valeurs fondamentales et profitables à la  famille  en s’imprégnant   des instruments de la politique nationale de la famille. Le premier magistrat de la commune de Séguéla, Diomandé Lassina   et le député de Séguéla Commune,  Diomandé Mamadou, ont respectivement remercié Madame, le ministre pour le choix porter sur leur cité  pour abriter cette fête. Ils  ont pris l’engagement de sensibiliser l’ensemble des populations sur la politique  nationale de la Famille afin que le concept de l’Ivoirien nouveau soit une réalité dans le Worodougou.

 L’objectif  de ce rendez-vous à la place Madègbè de Séguéla était de mobiliser les familles et de les engager à être les artisans de la cohésion sociale,  de l’harmonie familiale et de lutte contre les violences basées sur le genre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.