Finales du tournoi des jeux d’Awalé/ La commune de Cocody arrache le trophée  

Par Haidmond Kaunan/afriquematin.net

L’apothéose du tournoi des jeux d’Awalé  qui opposait les treize(13) communes du district autonome d’Abidjan s’est jouée ce samedi 13 mai dernier à la place Saint Jean de Cocody. C’est la commune hôte qui a gardé jalousement ce trophée doté du nom du ministre-gouverneur Robert Beugré Mambé. Avec comme lauréat, le jeune Ehouman Frédéric alias « Petit Agni de Cocody ». Ces jeux avaient un enjeu capital. A savoir l’intégration du tournoi des jeux d’Awalé dans les prochains jeux de la Francophonie. Mais également la mise en place très prochaine d’une Fédération nationale des jeux d’Awalé. Objet qui a été salué et retenu l’attention de Sériba Mahaman Lawan, directeur du comité international des jeux de la francophonie.

A cette occasion, le gouverneur Beugré Mambé avait évidemment rappelé à l’opinion que le jeux d’Awalé n’est pas un jeu quelconque, mais plutôt un jeu de concentration intellectuelle, de recherches de stratégies pour dominer son adversaire. Un sport de grand mathématicien. C’est d’ailleurs ce qui se justifie la présence de la société mathématique de Côte d’Ivoire représentée à cette finale par le Professeur Salimata Koné Doumbia. Elle a indiqué que les instituts de recherche de mathématiques ont effectué des recherches sur cette disciplinequ’il convient d’introduire dans les mathématiques en l’adaptant aux réalités sociologiques des africains.

Il convient de rappeler que c’étaient 290 compétiteurs issus des treize(13) communes du district autonome d’Abidjan qui étaient aux phases éliminatoires du 3 février au 8 mars 2017. Et qu’à l’issue des phases de présélection ce sont 65 joueurs qui avaient été  qualifiés pour les phases finales du samedi 13 mai 2017. Après une journée marathon débuté très tôt, elle s’est achevée tard dans l’après midi, sanctionnée par la victoire du jeune Ehouman Frédéric alias « Petit Agni de Cocody ».Qui avait reçu des mains du gouverneur-ministre un trophée  et une enveloppe de cinq cent milles francs(500.000 francs Cfa),suivi de  Koumassi, avec Soukpon Casimir qui venait en seconde position récompensé avec la somme de deux cent cinquante milles francs(250.000 francs CFA) par le district autonome d’Abidjan.

Sachons que le jeu de d’Awalé est un sport culturel créé par les Africains qui fait partie de jeux de semailles. L’histoire montre que les fouilles archéologiques ont permis de découvrir les premiers tabliers de ce  jeux  en Ethiopie au 8ème siècle et a atteint par la suite   le monde entier. Il se joue en Amérique latine et aux Caraibes.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.