ads bas

Jeûne musulman/Le mouvement « An Bikô » célèbre le partage

ads bas

Par Justin Kassy/afriquematin.net  

 Le jeûne musulman a débuté il y a quelques semaines et c’est le moment où le croyant musulman choisit pour donner davantage libre cours à l’amour du prochain, de son prochain.

Occasion donnée où la générosité fleurit et pousse, comme des champignons, dans le cœur et le comportement quotidien de chacun, ou presque de tout le monde, dans le milieu des fidèles musulmans.

Ainsi, la présidente du mouvement « An Bikô », Fatoumata Niane Batouly   a trouvé opportun d’agir concrètement, en célébrant le partage – avec les siens.  Aussi, a-t-elle décidé, pour le « Suna-kari» (la rupture du jeûne) chaque soir et chaque jour, d’apporter des vivres à ses compatriotes -, avec  des remises de dons alimentaires, composés dons aux  démunis, des équipements et kits  alimentaires aux Hôpitaux, et visites de proximité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.