ads bas

Ivosep-Yopougon: bagarre autour d’un cercueil non-désiré.

ads bas

Ce vendredi matin, une levée de corps s’est transformée en une scène inimaginable devant l’Ivosep de Yopougon. La dépouille d’une jeune fille a été sortie de son cercueil vendu par Ivosep aux parents pour être remise dans un autre cercueil en pleine rue. Que s’est-il passé exactement? Les propos de notre informateur.

« En effet le camarade Kra Kouame boniface ( Président du Syndicat des pompes funèbres de Côte d’Ivoire) a perdu sa fille et la dépouille a été envoyée à IVOSEP.

Le jour de la levée la Direction d’IVOSEP lui impose un cercueil de mauvaise qualité à un prix exorbitant.

Il accepte de payer le cercueil qui s’élève à 150 mille francs mais qui en réalité coûte 10 mille francs sur le marché.
Retenons avant de continuer que le camarade qui a perdu sa fille est lui même fabricant de cercueils et propriétaire de plusieurs corbillards.

Il arrive à IVOSEP le jour de la levée et décide de changer le cercueil de sa fille par un cercueil présentable qu’il a lui même acheté dehors sans que IVOSEP ne lui rembourse les 150 mille francs du faux cercueil qu’il a acheté avec eux.

Contre tout attente IVOSEP refuse carrément que le camarade change de cercueil et exige qu’il utilise celui de IVOSEP. Après plusieurs négociations, IVOSEP appelle la police pour gazer la famille venue accompagner le camarade en question.

Tout fâchée la famille sort carrément de IVOSEP avec le corps et change de cercueil sur la voie devant la morgue de yopougon afin de montrer à l’opinion l’injustice dont elle a été victime ».

Les commentaires sont fermés.