ads bas

Indénié-Djuablin/Le Swollen shoot et l’excès de pluviométrie endommage la production cacaoyère

ads bas

Par Haidmond Kaunan/afriquematin.net, envoyé spécial  

« Contrairement à la campagne dernière où à cette même période nous éprouvions des difficultés dans la livraison de nos produits vers Abidjan, cette année année les choses se passent aisément. L’année dernière, à cette même époque nous avions déjà livré plus de 1200 tonnes. Cependant pour cette campagne nous sommes encore autour de 1000 tonnes. La baisse de production est remarquable sur tous les plans», soulignent  et référencent Ahmed Bado et Camille Abou tous deux responsables de sociétés coopératives à Aniansué, dans le département d’Abengourou. La baisse de la production cacaoyère constatée dans la région est le  fait de la maladie  du swollen shoot « qui a ravagé plusieurs hectares  dans la région et les producteurs souffrent silencieusement dans leur chair », justifie Palé Kouakou de la coopérative d’Aprompron-Affèwa dans le département d’Abengourou. Ainsi, la terre de qualité et des lauréats  qui a un apport très important dans l’économie cacaoyère ivoirienne, est confrontée aux mêmes difficultés que le Sud-Ouest. Avec une telle situation, sur quoi s’appuie le conseil du café et du cacao (CCC) pour annoncer la surproduction.

Les commentaires sont fermés.