Impôts/Le Directeur Général Ouattara Sié Abou fait des éclairages sur l’annexe fiscale 2022

Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net

 Le vendredi 07 janvier 2022 au Plateau dans un établissement hôtelier, la Direction Générale des Impôts  a organisé un petit déjeuner de presse sous le terme « Présentation des principales dispositions de l’annexe fiscale à la loi des finances N° 2021-889 du 21 décembre 2021 portant budget de l’Etat pour l’année 2022, entrée en vigueur le mardi 04 janvier 2022 », avec les journalistes et les patrons de presse afin de les informer et éclairer leur lanterne  sur le mécanisme et le fonctionnement de l’annexe fiscale.

Le Directeur Général de Impôts Ouattara Abou Sié, a initié, le vendredi dernier une rencontre autour d’un petit déjeuner avec la presse et les patrons de presse à l’effet de leur présenter les nouvelles dispositions de l’annexe fiscale 2022.

Pour le premier responsable de l’appareil fiscal ivoirien, cette nouvelle annexe fiscale annonce des perspectives économiques mondiales au titre de l’année 2022 optimistes,  malgré la pandémie de la COVID-19 et la Côte d’Ivoire devrait « tirer profit de cette embellie pour relancer durablement la croissance de son économie dont le taux se situe autour de 7,4 % en 2022, grâce notamment à la bonne tenue des secteurs tertiaire et secondaire et des investissements privés et publics », a-t-il rassuré.

Collaborateurs et patrons de presse ont apporté leur soutien remarqué au Directeur général des Impôts Ouattara Sié Abou

Le Directeur Général a soutenu que la croissance économique mondiale devrait se raffermir pour atteindre un taux de 4,9 %. Aussi, dans cet objectif général de cette annexe fiscale 2022, il a indiqué qu’au plan social, le but est de « consolider la réduction du taux de pauvreté à travers notamment la politique de l’emploi et le doublement du PIB par habitant à l’horizon 2030 », a-t-il indiqué.

Poursuivant, il a indiqué que « l’atteinte de ces objectifs est fondée sur plusieurs hypothèses, dont celle d’une mobilisation plus accrue des recettes fiscales en vue d’améliorer progressivement le taux de pression fiscale tout en veillant à une répartition plus équilibrée de la charge de l’impôt ».

Au cours de ce petit déjeuner, Ouattara Sié Abou a, par la suite fait remarquer que les objectifs de cette annexe fiscale est adossée au Plan national de développement 2022-2025 et comprend des dispositions pour accompagner la transformation de l’économie nationale. Dispositions qui ont trait à l’emploi et à la lutte contre la pauvreté, et des dispositions techniques qui ont été présentées.

Concernant les Petites et moyennes entreprises (PME), il ajoute que certaines particularités et mesures ont été prises, « ce qui vise à faire en sorte que notre pays transforme localement la noix de cajou. Ce qui va accroître la richesse de nos parents et du pays tout entier. Il y a beaucoup d’innovations » a-t-il fait savoir.

Le directeur général des impôts a rappelé pour conclure que le droit pour les contribuables bénéficiant d’avantages fiscaux issus du Code général des Impôts ou du Code des Investissements avant l’entrée en vigueur de l’annexe fiscale 2021 et reclassés dans un régime forfaitaire, d’opter pour le régime du réel simplifié d’imposition afin d’épuiser les avantages dont ils bénéficiaient « le crédit d’impôt au profit des entreprises exerçant des activités de recherche, de développement et d’innovation, le crédit d’impôt pour recyclage de déchets, les avantages fiscaux et douaniers accordés en termes d’exonérations et de crédits d’impôts sur des périodes allant de cinq à quinze ans par le Code des Investissements », a-t-il précisé.

Rappelons que cette invitation des patrons de presse et journalistes rentre dans le cadre des activités annuelles programmées par la direction générale des impôts.