Impôt-Recouvrement des recettes fiscales/Le ministre Sanogo Moussa exhorte les agents à redoubler d’effort

Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net

La Direction générale des Impôts (DGI) a organisé depuis ce mercredi 20 juillet 2022 dans un établissement hôtelier sis à Port-Bouët son séminaire bilan au titre du deuxième trimestre 2022 et les perspectives pour le 3ème semestre 2022, en présence du ministre du budget et du portefeuille de l’Etat Sanogo Moussa.

« Analyse des résultats du deuxième trimestre 2022 et perspectives pour le troisième 2022 »,  été le thème de cette rencontre de travail qui a réuni l’ensemble des membres du Comité de Direction élargi, aux sous-directeurs et chefs de service désignés.

Le directeur général des Impôts a soutenu en outre, que l’institution dispose en son sein, de leviers qui lui permettent de mener à bien ses missions ».

A l’ouverture des travaux, le premier responsable du Portefeuille de l’Etat a rappelé aux agents la mission qui leur est assignée et les a exhortés à plus de responsabilité. Le ministre les a par ailleurs félicités pour les efforts et progrès consentis durant l’exercice du premier trimestre 2022, « on a quand même une progression qui est importante, comparée à celle de l’année dernière qui est de 15, 7%. Vous connaissez les difficultés économiques internationales actuelles et les besoins sont de plus en plus importantes. Naturellement cela nécessite de déployer davantage d’efforts pour faire en sorte que le gouvernement ait les moyens d’améliorer les conditions de vies de nos populations, d’atténuer les difficultés qui s’expriment. C’est pour cela que nous avons demandé à nos agents de redoubler d’efforts pour le 3ème trimestre soit meilleur », a-t-il déclaré.

Au cours du premier semestre de l’année 2022, 1. 684,8 milliards de recettes brutes ont été mobilisés pour un objectif de 1 680,9 milliards, un léger taux de 3,9 Milliards, soit 100,2%.

 Selon le directeur général des Impôts, Ouattara Sié Abou, il est clair que les agents doivent redoubler d’effort, « compte tenu des missions qui sont les nôtres, nous devons aller plus loin », a-t-il fait savoir.

Aussi, vu les difficultés auxquelles est confronté l’Etat et les préoccupations des populations, le directeur général Ouattra Sié Abou a rappelé aux séminaristes que « l’état a besoin de moyens substantiels pour assurer le développement économique social, culturel de ce pays, d’où du chemin à faire pour pouvoir réaliser l’objectif annuel qui est de 3 285 000.000FCfa », a-t-il noté.

En comparaison avec les recettes de la même période en 2021 qui s’élevaient à 1 438,1 milliards, ces réalisations sont en hausse de 246,7 milliards, soit une progression de 17,2%.

Pour conclure, le directeur général des Impôts a soutenu en outre, que l’institution dispose en son sein, de leviers qui lui permettent de mener à bien ses missions et « de relever le défi de la mobilisation des ressources budgétaires nécessaires au financement des grands chantiers de l’Etat », a-il fait savoir.