Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Huile de palme/L’UE prend une décision à double sens

Le feuilleton européen sur l’avenir de l’huile de palme se poursuit à Bruxelles. Sur fond de tensions politiques et diplomatiques, avec les Ong environnementales d’un côté et les pays producteurs comme la Malaisie et l’Indonésie de l’autre, la Commission européenne a dévoilé, dans la nuit de vendredi à samedi, son projet d’«acte délégué» sur l’impact environnemental des agrocarburants  ou biocarburants. Pour la première fois, ces carburants largement composés d’huile de palme, et mélangés à la pompe dans le diesel, ont été catégorisés comme «non durables». Ce qui veut dire qu’ils ne pourront plus, à terme, être comptés dans les objectifs d’énergies renouvelables (ENR) des Etats-membres. Seulement, ce texte laisse aussi la place à d’importantes exemptions. Selon Laura Buffet, experte sur les carburants propres pour l’ONG bruxelloise Transport & Environnement, «le soja, dont l’impact considérable sur l’utilisation de nouvelles terres a été prouvé par la Commission européenne elle-même, n’est pas intégré dans le texte, »,  regrette-t-elle. D’après l’Ong, ces exemptions ont été introduites par la Commission sous la pression des gouvernements malaisien et indonésien, et de leurs menaces de guerre commerciale.

Source : lepoint.fr

Facebook