Hong Kong/Le gouvernement recule face à l’examen du projet de loi sur les extraditions

Des heurts ont éclaté ce mercredi 12 juin 2019, à Hong Kong, où des dizaines de milliers de personnes étaient rassemblées aux abords du Conseil législatif, le Parlement local, pour protester contre un projet de loi sur les extraditions qui faciliterait le transfert de suspects en Chine afin qu’ils y soient jugés.

Les affrontements ont éclaté peu après l’expiration du délai que les manifestants avaient donné au gouvernement pour retirer son texte de loi.

Devant la forte mobilisation, les autorités pro-Pékin avaient annoncé, plus tôt dans la journée, le report de l’examen du projet de loi controversé.

Les milliers de protestataires s’étaient réunis pour encercler les bâtiments du gouvernement dans le centre de l’île de Hong Kong et paralyser la circulation pour exiger le retrait du projet soutenu par Pékin.

Comme en écho à l’immense mouvement prodémocratie de l’automne 2014 qui avait paralysé des quartiers entiers de la mégapole pendant plus de deux mois, les manifestants ont envahi des voies principales de circulation du centre-ville à l’aide de barrières métalliques.

Source : france24.com avec AFP et Reuters

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook