Haut Sassandra /Cérémonie officielle de sortie des femmes productrices de riz de Zoukougbeu.

Jean Valdoss.

Le mercredi 28 octobre 2020, les femmes productrices de riz de la région du haut-sassandra ont reçu la visite de Koné Maimouna Faber, conseiller technique en charge de la femme, de l’enfant, de la culture et de la francophonie, représentant le premier ministre, chef du gouvernement et ministre de la défense de la république de Côte d’Ivoire, Hamed Bakayoko, à la cérémonie de sortie officielle des femmes productrices de riz de Zoukougbeu, région du haut-sassandra.

Lors de cette cérémonie qui a eu lieu en pleine campagne présidentielle, Deabo Poka Maurice, maire de la commune de Zoukougbeu n’a manqué de lister les projets de développement dont  a bénéficié le département par le biais du chef du gouvernement, Hamed Bakayoko.

« Mme le conseiller technique à la primature, représentant le premier ministre Hamed Bakayoko, voici dressé les quelques projets de développement auxquels nous avons bénéficiés par le biais de son excellence monsieur le chef du gouvernement, le ministre Hamed Bakayoko.

Par cette note, je voudrais que vous portiez  auprès de son excellence monsieur le chef du gouvernement de la république de Côte d’Ivoire, que la population de Zoukougbeu lui sera indéfiniment reconnaissante, et dire par la-même occasion au candidat Alassane Ouattara que le peuple Gnamboua est avec lui et pourra le constater au soir de la proclamation de sa victoire à la tête de la république ivoirienne » a-t-il dit

Dans cette même veine, Ouely Germaine, présidente des femmes productrices de riz de Zoukougbeu a demandé au premier ministre par le biais de Mme le conseiller à la primature, une autonomisation dans la transformation des produits vivriers

« Le président Alassane Ouattara a compris qu’en plus d’être mère, épouse, la femme joue un rôle important dans la production agricole, donc dans le développement de notre pays la Côte d’Ivoire » a dit Koné Maimouna Faber, conseiller technique en charge de la femme, de l’enfant, de la culture et de la francophonie, représentant le premier ministre, chef du gouvernement et ministre de la défense de la république de côte d’Ivoire Monsieur Hamed Bakayoko avant de poursuivre. « Le président Alassane Ouattara a donc décidé de faire de la femme productrice en milieu rurale une agro-transformatrice » a-t-elle souligné.

Pour terminer, Mme le conseiller a précisé que cette cérémonie est de la cheville ouvrière du chef central de zoukougbeu Toapli Gogoua Philippe membre de la chambre des rois, qui a introduit une demande de parrainage auprès du premier ministre Hamed Bakayoko pour que les femmes rurales productrices du vivrier soient instruites et soutenues dans leurs métiers.

Facebook