Guinée/Des heurts enregistrent plusieurs dégâts

L’opposition guinéenne, par un communiqué du  Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a annoncé hier dimanche, la mort de plus d’une dizaine de personnes suite à  des affrontements intervenus  lors de la tenue du double scrutin au  référendum constitutionnel  et aux législatives.

  Selon rfi.fr, des manifestants se sont attaqués aux bureaux de vote, saccagés puis incendiés le matériel électoral dans plusieurs villes de la Moyenne Guinée et dans des quartiers de Conakry favorables à l’opposition, toujours selon le ministère de la Sécurité.

Plusieurs individus ont été interpellés pour des faits de troubles à l’ordre public, détention et utilisation d’armes à feu, destruction de biens privés et publics, incendie, coups et blessures volontaires et rébellion, indique le ministère. Alors que le FNDC lui appelle à poursuivre les manifestations, rapporte encore le site.

Faut-il rappelé que l’opposition qui a boycotté ces élections contestée par la communauté internationale entend faire barrage à un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé.

Source rfi.fr avec afriquematin.net

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook