ads bas

Grossesse en milieu scolaire/3409 cas recensés sur toute l’étendue du territoire national

ads bas

Dans un communiqué envoyé à la presse, le 31 mai 2022, le Conseil national des Droits de l’homme (Cndh), fait cas d’une recrudescence des grossesses en milieu scolaire en Côte d’Ivoire.

Selon Namizata Sangaré, présidente du Cndh, 3409 cas ont été recensés sur toute l’étendue du territoire national. Et la palme revient à la Région de la Nawa (centre ouest du pays), avec 374 cas, suivie du Haut-Sassandra (296), du Guémon (220), de l’Agnéby-Tiassa (200) et du Sud comoé (166).

Le Conseil national des Droits de l’homme fait savoir que ce phénomène, qui prend de l’ampleur en Côte d’Ivoire, tout comme la drogue dans ce milieu, constitue l’un des principaux obstacles à la poursuite de la scolarité des jeunes filles. Avec des conséquences, à la fois, sociales, économiques, physiques et psychologiques sur leurs vies.

C’est pourquoi la présidente du Cndh interpelle les autorités ivoiriennes afin qu’elles poursuivent leurs ‘’efforts’’ pour la promotion et la protection des droits des jeunes filles scolarisées. Elle interpelle également les parents d’élèves pour qu’ils assument leur ‘’responsabilité’’ dans l’éducation de leurs enfants.

Du grain de sable dans l’attiéké du Pr Mariatou Koné, ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, qui s’échine, depuis quelques années, à redonner à l’école ivoirienne, ses lettres de noblesse après dix ans de désastre ‘’kandiayen’’.

Source : citoday

Le titre est de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.