Grande campagne cacao 2018-2019/La fuite du produit pourrait favoriser une augmentation du prix

Par Haidmond Kaunan/ afriquematin.net

Le prix du kilogramme du  cacao pourrait  connaitre une légère augmentation en Côte d’Ivoire. C’est l’observation qui se dégage des résolutions des  spécialistes internationaux de la filière. Selon eux, non seulement le cours mondial s’est nettement amélioré mais la fuite du produit vers le Ghana voisin pourrait favoriser une légère hausse pour les producteurs ivoiriens. Et ce, d’autant plus que ces deux pays producteurs veulent désormais s’entendre pour le fixer prix et à l’unisson éviter de faire le lit aux  trafiquants.

Ainsi, la campagne principale de cacao 2018-2019 en Côte d’Ivoire devrait s’ouvrir  normalement au mois d’octobre prochain, si le gouvernement  ivoirien allégeait le quota des impôts pour  stopper le racket depuis le bord-champ jusqu’à l’usine. Ainsi  les producteurs de cacao de Côte d’Ivoire pourraient voir leur condition de vie s’améliorer.

La filière café-cacao ne se porte pas au mieux de sa forme  depuis plus de trois ans. C’est exactement dans la deuxième semaine du mois de décembre 2017 que le malheur a commencé à s’abattre sur les producteurs de Côte d’Ivoire. Après un long moment de blocage  de produit, le prix au kilogramme de cacao est passé de 1100 francs à 700 francs cfa. Ce qui a  favorisé davantage la fuite des produits à partir de l’Est frontalier vers le Ghana voisin.

 

LIRE AUSSI :   La CPI va-t-elle s'écrouler sous le poids politique de Laurent Gbagbo?