Grande bavure de la gendarmerie ivoirienne: 6 personnes tuées. les auteurs aux arrêts.

Samedi, alors qu’ils rentraient après avoir effectué une prestation , 6 employés d’une société funéraire venus d’Abidjan ont été confondus dans une affaire de braquage .

Cinq d’entre eux seront tués sur le chemin par les forces de l’ordre au centre de la Sous préfecture du département de Bongouanou. Un autre , étranger à l’affaire prendra une balle mortelle dans la fusillade.

Selon plusieurs sources concordantes ceux qui s’étaient déplacés dans le village de Andé pour effectuer une prestation dans le cadre d’une cérémonie funéraire de la mère d’un adjudant de gendarmerie, ont été signalés par l’annexe de la gendarmerie d’Arrah située a Kotobi, après qu’un opérateur économique eut été dépossédé de 32 millions par des braqueurs à N’zanfouenou.

La gendarmerie d’Arrah alertée par leur confrères déplacés dans le village sur un véhicule de type 4×4 qui prenait la direction d’Abidjan a alors entrepris un dispositif sécuritaire d’embuscade .

A l’approche du véhicule des employés de la société funéraire dans la ville sur le chemin de la capitale économique , des éléments de la gendarmerie ont ouvert le feu tuant ainsi cinq personnes et un mort tué après . Le Commandant supérieur de la gendarmerie qui vient d’adresser ses condoléances aux familles es victimes a ouvert une enquête sur cette bavure où les auteurs sont déjà aux arrêts, selon des sources concordantes.

Source Rezopanacom

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.