Gagnoa-Promotion du civisme fiscal/La DGI sensibilise les acteurs de l’Education nationale et les populations du Gô

Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net avec sercom

Dans le cadre des actions de promotion du civisme fiscal initiées par la Direction Générale des Impôts (DGI), une délégation de la Direction de la Communication, de la Qualité et de la Promotion du Civisme fiscal a participé du 12 au 17 Juillet dernier aux festivités de la 11ème édition du Festival National des Arts et Cultures en Milieu Scolaire (FENACMIS).

 En collaboration avec la Direction régionale des Impôts de Gagnoa, les mandatés du Directeur général, Ouattara Sié Abou conduits par le Sous-directeur de la Promotion du Civisme fiscal, Séraphin Nabo Diallo avaient pour mission d’amener les responsables de l’appareil fiscal de la capitale du Gôh et par ricochet ceux du Lôh Djiboua à instruire les contribuables sur la nécessité de payer leurs impôts.

Les autorités administratives ont pris une part importante dans l’organisation de cette tournée.

L’émissaire de la DGI a expliqué l’importance du civisme fiscal pour la mobilisation des recettes fiscales et le développement de la Côte d’Ivoire. Ce sont au total 201 participants qui ont été sensibilisés lors de ces rencontres où les autorités préfectorales, municipales et les chefs traditionnels ont pris une part active à la réussite des activités.

Notons que la délégation qui a sillonné les villes de Gagnoa, Divo, Lakota a laissé bonne impression au point que les couches socioprofessionnelles et les populations de la Direction régionale des impôts ont exprimé toute leur joie à participer à ces rencontres de proximité et ont souhaité que ces genres de rendez-vous se tiennent de manière permanente pour leur permettre de mieux comprendre l’importance de l’impôt dans toute sa diversité.

Faut-il rappeler qu’au cours de leur séjour les représentants de la DGI ont supervisé la rubrique « chant-chorale » qui traitait le civisme fiscal et parrainée par le Directeur général des Impôts, et au terme des différentes prestations plusieurs prix ont récompensé les lauréats retenus au niveau du secondaire et du CafopA/Enseignants ont été récompensés.

Ainsi, le premier prix est revenu au Lycée Moderne de Gagnoa, suivi du Lycée moderne de Fresco et du Lycée d’Excellence Alassane Ouattara de Grand-Bassam. Pour les enseignants, ce sont dans l’ordre, les Inspections d’Enseignement Préscolaire et Primaire (IEPP) de Gagnoa, Abengourou et Méagui.