ads bas

France: à Marseille, Jean-Luc Mélenchon galvanisé par une popularité en hausse.

ads bas

Plusieurs dizaines de milliers de personnes (70 000 disent les organisateurs) ont envahi la Canebière et le Vieux-Port de Marseille, deuxième ville de France, pour assister à un meeting de Jean-Luc Mélenchon. « La victoire est à la portée de nos efforts », a lancé le candidat de La France insoumise, pour la première fois placé devant François Fillon dans un sondage. Après les frappes américaines en Syrie, Jean-Luc Mélenchon s’est posé en « candidat de la paix ».

Sous un soleil de plomb, la foule est massée au centre du Vieux-Port et déborde le long de la Canebière. Mais ce décor de carte postale ne doit tromper personne : Jean-Luc Mélenchon, la mine grave, est venu parler de la guerre et de la paix dans le monde. Il commence par faire respecter une minute de silence pour les migrants morts en Méditerranée.

A quelques mètres des flots, très solennel, Jean-Luc Mélenchon évoque la mémoire de celles et ceux qui sont morts noyés en mer Méditerranée : « Ah la bonne mer ! Comment est-il possible que tu sois devenue ce cimetière où 30 000 ont disparu dans les flots ? Pendant cette minute recueillie à laquelle je vous appelle, elle ira comme un chant d’amour pour chercher leurs larmes et les serrer contre nos cœurs. Silence ! ».

Un silence sur le Vieux-Port suivi d’applaudissements, dont ceux de Martin, 31 ans : « C’est très touchant. C’est courageux je pense, vu le contexte actuel en France et de rappeler que ce sont des vies humaines, qu’elles ont de la valeur et qu’elles ne sont pas oubliées ».

Pour lutter contre ce qu’il appelle les exils forcés, le candidat veut s’attaquer à la racine du mal : les guerres qui ravagent le monde. Un rameau d’olivier, symbole de paix – spécialement en ce dimanche des Rameaux – accroché à sa veste noire, le candidat de La France insoumise dénonce les frappes américaines en Syrie. « Intervention irresponsable », dit-il, qui ne fera qu’aggraver les tensions. Jean-Luc Mélenchon a également fait de la lutte contre le changement climatique une priorité.

Quelle erreur immense a été commise en votre nom ! On a vu le président français et son homologue allemande déclarer leur approbation totale dans l’acte criminel irresponsable posé par le président des Etats-Unis d’Amérique. Ces gens qui sont allés derrière lui acclamer l’intervention de Trump qui n’a encore une fois aucun fondement, aucune légitimité internationale, qui aura été le fait d’une seule personne et qui pourrait vous entraîner dans la guerre. Si vous voulez la paix, ne vous trompez pas de bulletin de vote ! Et si vous en choisissez un pour la guerre, ne vous étonnez pas si elle finit par arriver !
Jean-Luc Mélenchon se campe en candidat de la paix09/04/2017 – par Anthony LattierÉcouter.

 

« La victoire est à la portée de nos efforts. Ça s’entend, ça se sent », a déclaré le Jean-Luc Mélenchon, porté par les récents sondages. Selon une étude d’opinion sondage Kantar Sofres One Point sortie ce jeudi, le prétendant d’extrême gauche gagne six points et est désormais crédité de 18% des intentions de vote, devant le candidat de la droite et du centre dont le score reste stable (17%) par rapport à la mi-mars.

Pour poursuivre sur sa dynamique, le candidat va multiplier les initiatives pour se qualifier au second tour. Il y aura notamment un meeting à Dijon le 18 avril, avec six hologrammes du candidat, à Nancy, Nantes, Clermont-Ferrand, Montpellier, Grenoble et au Port, à La Réunion.

Le soleil est de plomb mais lui se sent pousser des ailes. Jean-Luc Mélenchon est sur une courbe ascendante et ses sympathisants le perçoivent…
Reportage sur le Vieux port à Marseille10/04/2017 – par Anthony Lattier
RFI
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.