Forces du Chaos /Un responsable de l’opposition recadre Touré Mamadou

Suite à une sortie du Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Porte-parole adjoint du Gouvernement, Touré Mamadou, à l’endroit du président du GPS, un cadre du Pdci-Rda apporte des précisions à ces accusations gratuites qu’il trouve injustes et de non fondées .  

A Monsieur le Ministre,

Souffrez que nous vous apportions une réponse appropriée à votre sortie médiatique dans la dernière édition du JDD. Vous avez décliné, comme à votre habitude, un ensemble de vérités tamisées dans le miroir de votre parti, la case désertée du RHDP.

A l’instar de vos deux spécimens vedettes, le commis de salle de votre restaurant étoilé au Guide Michelin des restes alimentaires, Adjoumani, et son célèbre Maître d’Hôtel Bictogo, vous vous êtes encore une fois illustré par une de vos sorties hasardeuses dont vous seul avez le secret. Mais nous ne parlerons pas aujourd’hui de ces deux éminents employés qui trustent les places de “pire employé du mois” depuis plusieurs trimestres consécutifs.

Monsieur le Ministre,

Nous vous avouons que nous ne souhaitions pas vraiment vous répondre en raison de notre engagement à faire du social en politique. Votre capacité à aligner trois (3 ) phrases sans balbutier, bien qu’étant un pur produit du RDR, nous impressionne tant il est vrai que vous faites figure de prix Nobel dans votre petit parti où la lutte pour celui qui sortira la plus grosse bourde grammaticale fait toujours rage.

Mais comment rester insensible devant la juxtaposition hétéroclite d’idées contradictoires de celui qui se fait appeler au RDR, le Kyllian Mbappé de la nouvelle génération. Un sobriquet incompréhensible quand on sait que même la défunte Coupe Nationale du Progrès vous aurait été inaccessible.

Cher Mamadou,

Nous répondrons donc à vos plus extravagantes contre-vérités étalées ci-dessous :

  1. « Le climat actuel est un échec de l’opposition ».

À qui échoit la responsabilité de la conduite d’opérations électorales transparentes à même d’assurer un climat socio-politique apaisé ? L’opposition a plusieurs fois appelé au dialogue. Elle n’a trouvé en face que porte close et prose guerrière.

  1. « Monsieur SORO s’inscrit dans une logique insurrectionnelle. C’est ce qui a guidé toute sa carrière ».

Ce point de vue tient plutôt du comique. Vous, le jeune étudiant sans aucune expérience professionnelle qui a commencé à travailler comme conseiller à la présidence suite à la crise post-électorale de 2010, êtes sacrément gonflé de parler de logique insurrectionnelle. Sans la force des armes, le Kyllian Mbappé de Koumassi que vous êtes, aurait-il pu une seule seconde siéger dans un gouvernement avec des référencés à la BCEAO, chez Goldman Sachs ou chez Schlumberger?

  1. « La démocratie c’est aussi l’État de droit, le respect de la loi et des règles ».

Pouviez-vous en dire autant quand vous faisiez l’éloge de la force armée contre le Président GBAGBO sur les plateaux télé français pendant la crise post-électorale ?

  1. « Aujourd’hui, nous n’avons plus qu’une seule armée et la police fait son travail correctement ».

Le bilan d’Amnesty international fait état de plusieurs morts. On se pose vraiment la question de savoir si la police fait son travail correctement en tirant parfois à balles réelles sur la population ou en laissant agir des microbes sous ses yeux, impunément…

  1. « Nous n’avons aucune leçon à recevoir du FPI qui réclame la candidature de Laurent Gbagbo ou du PDCI avec un Bédié qui aura 90 ans bientôt ».

On l’aura compris…

En plus d’être un trou noir de références professionnelles, vous êtes manifestement un naufragé de l’intelligence artificielle doublé d’un damoiseau stipendié incapable de faire preuve d’un minimum de bon sens.

Monsieur Touré,

Comme nous vous le disions en début de cette lettre, nous avons beaucoup de difficulté à continuer à ruer dans les brancards, vu la rareté des profils potables d’en face. Nous allons donc arrêter ici et maintenant cet exercice pour préserver nos nombreux amis et frères du RDR, discrets et silencieux, qui pourraient être affectés par ces mots adressés à leur “meilleur espoir”.

Après les prestations infamantes du bactériologiste d’Agboville et de sa carpe du Gontougo, il est vrai que nous aurions espéré que la nouvelle génération puisse être représentée par des jeunes cadres brillants. Hélas, tel un marmiton du resto en faillite, vous nous avez servi de la ratatouille indigeste. Décidément au restaurant, l’âge d’or n’est pas pour demain.

Meilleures salutations, jeune frère.

Abidjan, le lundi 31 août 2020

Jean-Yves ESSO ESSIS

Membre du BP du PDCI-RDA

Inspecteur du PDCI-RDA

Président des Cadres Dynamiques du PDCI-RDA

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook