Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Football/Kouadio Yves Dabila attend son heure

 Âgé de 21 ans, le natif de Kouassi-Datékro, était titulaire lors d’une défaite 2-0 à Nice, en Championnat de France (Ligue 1). C’était sa première apparition depuis un match de Coupe de la Ligue à Strasbourg (0-2), le 30 octobre 2018 dernier. Depuis plusieurs mois, le temps de jeu du jeune défenseur central est, de fait, assez aléatoire. Peu expérimenté, il tente donc de faire front avec ses armes à un poste qui requiert pourtant de l’expérience. Pour progresser, il observe avec attention ses coéquipiers plus aguerris ainsi que les références internationales en la matière. Avant d’arriver dans le Nord de la France en juillet 2017, l’enfant de Yopougon a débuté le football dans un petit club de quartier. En 2010, il est repéré par le Cissé Institut FC, un centre de formation situé à Yopougon.  En 2014, le club de la Principauté, qui évolue dans le Championnat de France, le repère lors d’une compétition. Trois saisons durant, Yves Dabila observe Monaco jouer les premiers rôles en Ligue 1 (L1). Il dispute-la première rencontre de sa carrière avec les pros, avec une lourde défaite (0-5) en demi-finale de Coupe de France. Conscient du fait qu’il sera difficile de s’imposer dans le Sud, l’Ivoirien se laisse alors séduire par les approches du LOSC. Il s’engage ainsi jusqu’en 2020. Et, après quelques pas en équipe réserve, Kouadio Yves Dabila intègre progressivement le groupe pro nordiste, au cours d’une saison 2017-2018 très difficile pour eux. Un contexte particulièrement tendu qui force ainsi le concerné à grandir plus rapidement que prévu. Ses premières sorties en L1 sont en tout cas suffisamment convaincantes pour qu’il soit appelé en renfort en équipe nationale, en mars 2018, en vue d’un match amical face au Togo, organisé non-loin de Lille.  Convoqué à plusieurs reprises, il n’a toujours pas revêtu officiellement la tunique des « Eléphants ».  Malgré qu’il ne soit pas retenu  pour le match nul en Guinée, qui a qualifié la Côte d’Ivoire à la CAN 2019, Yves Dabila n’en espère pas moins disputer la Coupe d’Afrique des nations.

Source : rfi.fr

Facebook