ads bas

FEMUA 12 / Le BURIDA a marqué de sa présence

ads bas

Par JM Tonga – Afriquematin

Partenaire officiel de la 12ème édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA), le Bureau Ivoirien du Droit d’Auteur (BURIDA) n’est pas passé inaperçu.

Depuis l’ouverture du FEMUA 12, le mardi 23 avril dernier jusqu’à la soirée de concerts de clôture des grandes scènes, le samedi 27 avril, la Directrice Générale du BURIDA, Mme Irène Vieira et son équipe étaient à pied d’œuvre pour marquer de leur empreinte le partenariat tissé cette année avec Gaou Productions. A travers sa présence remarquée aux côtés des officiels et des organisateurs à Anoumabo lors de la cérémonie d’ouverture, Mme Vieira a affiché l’adhésion entière de la grande famille des artistes ivoiriens à l’édition 12 du Festival cher à Magic System. Cette participation effective et active du BURIDA a été de nouveau prouvée le jeudi 25 avril dernier à travers un diner offert aux 8 reines à l’affiche du festival. Mais aussi, le vendredi 26 avril à l’INJS par une rencontre professionnelle organisée à l’intention des sociétaires autour du thème « Gestion des droits d’auteur et numérique : l’avenir ». Qui a rencontré un véritable engouement auprès des artistes et qui a été un énorme succès vu la qualité des panelistes et de leurs interventions. Lesquelles interventions ont été bénéfiques aux artistes. Au cours des dernières grandes scènes dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28, la Directrice Générale n’a pas voulu se faire raconter les spectacles. Elle a affiché présente et a suivi avec grand intérêt cet événement. Ce, jusqu’à l’aube et malgré les débordements observés cette nuit-là. Par-dessus toutes ces activités, la maison des artistes a tenu un stand en permanence sur le site du festival à l’INJS.

A travers ces activités, l’on peut dire sans risque de se tromper que le BURIDA a atteint son objectif en prenant part à cette édition du FEMUA. C’est-à-dire utiliser ce canal pour réaliser sa mission de promotion des œuvres artistiques de son répertoire, mais spécifiquement promouvoir les services offerts par la société de gestion collective, améliorer son image, développer son réseau, créer un cadre interactif avec les créateurs, visiteurs et participants.

Les commentaires sont fermés.