Exportations d’armement/Le chiffre d’affaire français en hausse de 30 % en 2018

Selon un rapport officiel, à destination du Parlement, publié hier mardi 4 juin 2019, les exportations d’armement français ont bondi de 30 % à 9,1 milliards d’euros en 2018, avec pour principaux destinataires le Qatar, la Belgique et l’Arabie saoudite, client controversé en raison de son engagement dans le conflit au Yémen.

 Troisième pays exportateur d’armes dans le monde après les États-Unis et la Russie, la France est régulièrement mise en cause, notamment par des Ong et des parlementaires, pour ses ventes d’armement à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis, engagés dans un conflit au Yémen qui a fait des dizaines de milliers de morts depuis 2015, dont de nombreux civils.

En 2018, le gouvernement saoudien demeure le troisième client de la France en matière d’armement avec des prises de commandes en hausse de 50 % sur un an, à près d’un milliard d’euros (dont un contrat de patrouilleurs supérieur à 500 millions), loin devant les Émirats (environ 200 millions).

 Outre la Belgique, l’Espagne figure aussi parmi ses cinq premiers clients, avec respectivement un contrat de 442 blindés et un autre portant sur 23 hélicoptères NH90.

Source : france24.com avec AFP

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Comparer

Facebook