ads bas

Entretien/ Sandy l’Etoile (chantre) : « Je prépare un concert pour remercier l’Eternel »

ads bas

Réalisé par Demoyé Kouassi/afriquematin.net

L’artiste chanteur du gospel Sandi l’étoile de son vrai nom Kouadio Sandrine, par ailleurs Présidente de l’ONG « Pour Christ » s’est ouverte à afriquematin.net et dans cet entretien, elle nous fait partager un peu de son histoire.

Parlez-nous de votre carrière musicale

Le Seigneur a porté son choix sur moi. Depuis toute petite, j’ai commencé à chanter les louanges de l’Eternel et plus tard, j’ai décidé de faire de la musique ma vocation. Aujourd’hui, j’ai un album, « chemin de vérité » et un single intitulé « la destinée prophétique ».

Qu’est-ce qui a motivé votre choix ?

Jésus est le chemin la vérité et la vie. C’est lui qui conduit les pas de chacun, donc je dirai que c’est le Seigneur qui m’a conduite dans cette voie. Que son nom soit glorifié.

« Je profite de cette lucarne pour solliciter la collaboration des personnes de bonnes volontés, cela me sera vraiment profitable et très avantageux », invite, Sandy.

Quel message véhiculez-vous à travers vos chansons ?

A travers mes chansons, j’aimerais appuyer l’évangélisation pour que les âmes soient gagnées à Christ. Aussi, pour que des miracles se produisent dans la vie des enfants de Dieu. Je veux surtout glorifier le nom du Seigneur, édifier le corps du Christ, à travers mes chansons, car Dieu siège dans la louange de son peuple.

Avec quel artiste gospel souhaiteriez-vous partager la scène musicale?

J’aimerais un jour partager la scène musicale avec les chantres, comme Constance, Dena Mwana, et Deborat Lukalu pour apprendre auprès de ces icones et faire avancer l’œuvre de Dieu.

Dans ce début de carrière, quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confrontées ?

Je rencontre beaucoup de difficultés, surtout sur le plan financier. Vous savez, une carrière, que ça soit musicale ou toute autre, demande beaucoup de moyens et de soutiens. J’avais comme appuis mes parents biologiques, mais malheureusement, ils se sont tous deux endormis dans la félicité céleste. Depuis leur départ, je suis assistée par Dieu qui me fait avancer. Je profite de cette lucarne pour solliciter la collaboration des personnes de bonnes volontés, cela me sera vraiment profitable et très avantageux. J’ai également besoin de conseils de tout ordre de mes devanciers.

« Vous savez, une carrière, que ça soit musicale ou toute autre, demande beaucoup de moyens et de soutiens », note l’artiste.

Quelles sont vos perspectives ?

Mes perspectives sont nombreuses. Le plus proche est un concert de remerciement à l’Eternel que je prévois organiser au mois de décembre 2022 par la grâce de Dieu. A cette occasion, je présenterai officiellement mon ONG « Pour Christ » qui existe depuis 2017 fait la promotion de la femme chrétienne, et qui en fait de la lutte contre la pauvreté des jeunes filles son cheval de bataille.

 A cet effet, je compte organiser un diner gala pour recueillir et réunir des fonds qui afin de venir en aide les veuves et les orphelins. A noter que nous avons déjà mené des actions caritatives à la pouponnière de Yopougon, dans certaines églises et à des occasions féériques comme la fête de Noël.

Avez-vous un appel à lancer à vos fans ?

Je dis merci à tous mes fans, à mes amis, à tous ceux qui m’ont soutenue et continuent de le faire depuis le début de ma carrière jusqu’à ce jour. Que Dieu se souvienne aussi d’eux et qu’il les bénisse abondamment.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.