ads bas

Élections présidentielles et législatives/ des chiffres qui mettent en doute la crédibilité de la CEI

ads bas

Par Haidmond Kaunan/ afriquematin .net

Selon la commission électorale indépendante (CEI), le taux de participation aux élections législatives  du 6 mars 2021 est estimé à 37,88 % contre 53,90 %  pour les  élections présidentielles du 30 octobre 2020.  Ces chiffres annoncés par le premier responsable de la Cei Coulibaly Kuibert  mettent en doute la crédibilité de l’organe chargé des élections en Côte d’Ivoire. Car le mot d’ordre  de boycott   des  élections présidentielles  avaient été largement suivi par l’opposition. Alors, il est inconcevable que le taux de participation d’une élection inclusive soit inférieur à celle qui a été contestée. 

Tous les observateurs nationaux et internationaux qui avaient suivi le déroulement du scrutin présidentiel du 30 Octobre 2020 controversé avaient indiqué que le taux de participation  était de moins 10%  contre  53,90% annoncé par la Cei. 

A  l’analyse, l’organe en charge des élections en Côte d’Ivoire, s’est lui-même désavoué et démontré son incrédibilité. Ainsi, elle certifie  que les résultats et le taux de participation des élections présidentielles du 30 octobre 2020, étaient préfabriqués.

Avec du recul, l’on se  pose la question pourquoi l’opposition qui avait boycotté le scrutin présidentiel du 30 octobre dernier s’est-elle subitement intéressée aux législatives ? Etait-il nécessaire de participer à ces élections? L’opposition devrait profondément discutés avec le régime sur les sujets brûlants, comme la recomposition de la Cei ou le découpage électoral afin d’aboutir à un scrutin équitable pour tous. 

Les résultats des élections législatives dans les localités comme Agboville, Gadouan-Gonaté-Bédiala… sont toujours contestés par l’opposition. Cela dénote que la Cei demeure déséquilibrée, totalement inféodée au pouvoir. 

Les commentaires sont fermés.