ads bas

Élections à la Mugef-ci/ Le scrutin se déroule avec ferveur et dans le calme

ads bas

Par Nadège Kondo/Afriquematin.net

L’élection pour le nouvellement des instances de la mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat (Mugef-ci), se déroule dans le calme ce samedi 11 décembre 2021, sur toute l’étendue du territoire national.

286 575 fonctionnaires et agents de l’Etat en activité comme à la retraite, inscrits sur la liste électorale participent au vote de 242 délégués civils membres de l’assemblée générale de la Mugef-ci, ce samedi 11 décembre 2021. A cette occasion, le Ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Adama Kamara accompagné par le Comité Electoral National a visité le centre de vote du collège Moderne du Plateau. Après avoir visité les différends bureaux de vote, le ministre s’est adressé à la presse.  « …Au soir de la proclamation des résultats nous devons plutôt nous réjouir de ce que la Mugefci aura démontré que les fonctionnaires et agents de l’Etat sont de vrais démocrates parce qu’ils accepteront les résultats des élections qui se sont déroulées dans les meilleures conditions. C’est ce que je constate et c’est ce qui me réjouit. Je suis un homme heureux parce que je pourrai dire à M. le premier ministre que j’ai fait le tour des bureaux de votes où se déroulent le scrutin que les choses se passent bien…», s’est-il réjouit. Pour avoir posé cet acte de maturité, le ministre a tenu à remercier et féliciter les candidats en lice.  « Je voudrais féliciter les différents candidats pour l’esprit dans lequel ils ont abordé ces élections. Je ne suis pas surpris … La maturité a fait place à ce qui ne doit pas être dans le joug électoral. C’est une élection ou il y a la cohésion. A travers ces élections, l’objectif que la Mugefci poursuit est la solidarité agissante. Et effectivement, à l’issue de ce scrutin, nous auront les fruits de cette solidarité agissante. Je remercie tous les candidats. Je souhaite qu’à la fin de ces élections, le calme qui règne à l’instant T se poursuit jusqu’à la fermeture des bureaux de vote », a-t-il conclu.

Sur le territoire national, 176 listes sont en compétition. Dans le district d’Abidjan qui renferme 107 284 électeurs ; cinq sont en compétions. Il s’agit : la liste maturité unité renaissance, la liste solidarité santé, la liste mutualité vraie, la liste groupe renouveau social et la liste groupe solidarité égalité.

Il faut souligner que 58 délégués issus des familles d’emplois de la Police nationale et des militaires (gendarmes et militaires) sont à désigner par leurs pairs afin de compléter le nombre à 300 délégués. Par conséquent ; ceux-ci, ne participent pas au vote des délégués civils.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.