Election municipale et régionale : 400 observateurs électoraux formés et déployés

Par Nadège KONDO – Afrique Matin.Net

« Participer à l’instauration d’une paix et d’une stabilité durable par la proposition d’action de préventions et de résolution de conflits portés par les femmes et les jeunes en Côte d’Ivoire avant, pendant et après les élections locales et régionales du 13 octobre 2018 ». Tel est l’objectif d’un projet initié par les réseaux et Organisations de la Société Civile (Osc), membres de la Plateforme Panafricaine des Femmes et des Jeunes pour la Paix, la Démocratie et Gouvernance.

Il vise le renforcement de capacités d’environ 470 jeunes qui vont être déployés dans les 31 régions de Côte d’Ivoire, en tant qu’observateurs pour le scrutin couplé du samedi 13 octobre prochain.  La cérémonie de lancement et de clôture de cette série d’activités de formations s’est tenue le vendredi 05 octobre dernier à la représentation permanente de la Cedeao sise à Cocody-Corniche.

Selon Nathalie Kouakou, coordinatrice dudit projet, les observateurs électoraux sont au nombre de 470 dont 70 moniteurs et un superviseur dans chaque localité. « Le travail de ces jeunes qui bénéficient de cette formation consiste à veiller sur la neutralité et à l’impartialité des élections. Ils seront à proximité des populations et du climat électoral. Je pense qu’ils sont bien  formés. Ils auront les outils techniques pour réaliser le travail sur le terrain… », a-t-elle expliqué en substance.

Salimata Porquet, présidente de la Plateforme Panafricaine des Femmes et des Jeunes pour la Paix, la Démocratie et la Gouvernance a pour sa part indiqué que  ces jeunes vont jouer un rôle important dans ces élections couplées.  «  Nous n’avons plus besoin des personnes extérieures pour observer les élections en Côte d’Ivoire. D’aucuns diront que si mon enfant est observateur, alors les élections vont bien se dérouler », a-t-elle fait remarquer et d’ajouter «  l’observateur doit être dans une chambre de veille composée d’une chambre technique, d’analyse et de décision pour atteindre l’objectif que nous nous sommes assignés». Toutes ces actions seront réalisées avec l’appui technique de l’institut Gorée du Sénégal dans le cadre d’une collaboration sud-sud et l’appui financier du Pnud.

LIRE AUSSI :   Reconnaissance/Les membres de la communauté Maria Rosa Mystica célèbrent leur président

Signalons que 88 listes de candidatures sont en lice pour les régionales et 684 listes pour les municipales. 20504 bureaux de vote attendent 6.498.215 électeurs appelés aux urnes le  13 octobre 2018.