Diabo-Languibonou/ Le collectif des Militants indignés adresse une lettre ouverte au président du directoire du Rhdp, m. Gilbert Koné Kafana 

La députée suppléante du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) dans la circonscription électorale de Diabo – Languibonou, Dorothée Koffi, reste encore attachée au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci). Elle l’a solennellement dit, le samedi 16 juillet dernier, dans le village de Tikakro lors d’une cérémonie publique. Indignés des militants du parti au pouvoir ont adressé une lettre au président du directoire du Rhdp, m. Gilbert Koné Kafana.

Nous vous invitons à lire la lettre des militants indignés.

Cela fait plus de deux ans et demi que plus rien ne va au RHDP Diabo -Languibonou.

En effet, depuis la nomination de M. Assahoré Konan Jacques au poste de délégué départemental RHDP (Botro, Diabo, Languibonou), nous, les militants avons constaté que sa stratégie se résumait à utiliser les moyens du RHDP pour combattre le RHDP sur le terrain.

Nous sommes exaspérés par cette situation et pour le respect de notre grand parti ; nous Demandons à la Haute hiérarchie du parti de mettre de l’ordre dans le RHDP Diabo-Languibonou.

Nous exigeons, pour faux, la démission du Député dit RHDP, Assahoré Konan Jacques et de sa suppléante Dorothée Koffi.

En effet ce samedi 16 Juillet, Au cours d’une cérémonie publique dans le village de Tikakro à Diabo, en Présence de la Député de Sakassou Marie Ange N’Dia, du Maire PDCI Koumoin René, des délégués de secteurs, comités de base PDCI et des populations (l’enregistrement vidéo est joint) ;

 La député suppléante Dorothée Koffi, PDCI devenue RHDP un an après l’élection législative (déclaration presse du 16 Mai jointe), a dit ce samedi 16 juillet 2022 : « chers parents, je suis allée au RHDP pour manger et pour vous en apporter, sinon je suis PDCI.

Je suis juste à la porte et je sortirai le moment venu pour vous rejoindre, même si la porte est fermée, je passerai par la fenêtre….

Mon choix pour les municipales, c’est le maire PDCI Koumouin Réné, je ferai campagne pour lui, si les autres du RHDP viennent accueillez les, mais votez Koumouin René. »

Venant d’une députée siégeant pour le compte du RHDP, Cette attitude est totalement scandaleuse.

Il n’y a qu’à Diabo Languibonou qu’on voit des responsables RHDP, financer, faire ouvertement la propagande des élus et cadres d’un autre parti au détriment des leurs.

C’est incompréhensible.

De toute façon, Cette dame Dorothée Koffi évolue dans les sillons tracés par le Député Assahoré Konan Jacques,

Car il est de notoriété publique que le député Assahoré Konan Jacques est le principal bailleur financier du maire PDCI Koumouin René.

Au cours d’une grande rencontre le 16 mai dernier devant toute la population (enregistrement vidéo joint) ; le Député Assahoré Konan Jacques n’a pas manqué de solliciter un plébiscite pour le maire PDCI et a aussi déclaré :

« Oui, je reconnais que je suis au restaurant, je suis venu chercher à manger au RHDP pour mes parents…… Je suis avec Ouattara parce qu’Actuellement c’est lui qui distribue le développement. »

Cette attitude de dupe du Député Assahoré Konan Jacques et de sa Suppléante Dorothée Koffi est totalement honteuse et représente un manque de respect pour tous les militants RHDP.

Il y‘ a quelques temps déjà, des cadres du RHDP, avaient dénoncé dans une publication, le 13 mai 2022, toutes ces ambigüités qui entravaient l’implantation réelle du RHDP dans notre zone.

Ils s’étaient plaints du fait que le député Assahoré Konan jacques ne collaborait pas avec les cadres RHDP trouvés à son arrivée en 2020.

Ces cadres avaient dénoncé l’alliance de M. Assahoré Konan Jacques avec le maire PDCI Koumouin René, qui lui avait même trouvé une suppléante UF PDCI Dorothée Koffi et avaient dit que depuis leur victoire aux législatives, ils travailleraient ensemble désormais main dans la main pour obtenir un nouveau mandat au maire PDCI.

Aujourd’hui, les faits leur donnent entièrement raison ;

  • Comment des élus (Assahoré Konan Jacques et Dorothée Koffi) peuvent se vanter publiquement sans gêne devant la population ;

 D’être au RHDP non pas par conviction, mais pour manger, dans le Restaurant et prêts à partir le cas échéant ?

  • Comment peuvent-ils ouvertement faire campagne pour le maire sortant PDCI ?
  • Le RHDP a-t-il tellement besoin d’eux dans ces rangs au point d’accepter toutes ces humiliations ?

C’est inadmissible, le Député Assahoré Konan Jacques démontre par son attitude, son manque d’attachement au RHDP ;

Il utilise l’argent du RHDP à sa disposition pour entretenir la base du PDCI local et pour positionner ses amis ;

Et c’est, cette atmosphère de mœurs légères, de corruption, de division qui rythme la vie du RHDP Diabo-Languibonou,

Les mêmes ne peuvent pas à la fois se retrouver dans les réunions PDCI et dans les réunions RHDP.

Quelle est cette stratégie de dupes ?

Tout est insidieusement fait pour empêcher le RHDP de s’implanter réellement à Diabo-Languibonou afin que le PDCI reste maitre.

Pourtant sur le terrain, Il y a bien de militants sincères, fidèles, des cadres connus qui travaillent avec peu de moyens mais efficacement à l’avancement du RHDP et à l’amélioration des conditions de vie des populations.

Le RHDP Diabo-Languibonou mérite mieux que des Représentants Malhonnêtes.

La supercherie n’a que trop durée.

Nous exigeons la démission du Député Assahoré Konan Jacques et de sa suppléante Dorothée Koffi, pour un RHDP vrai et plus fort pour les échéances électorales à venir.

Le RHDP n’est pas un restaurant, On y est par conviction sinon on dégage.

Ces dérives langagières là ternissent l’image du parti, elles doivent immédiatement cesser ne serais ce que par respect pour le Président du Parti, M. Alassane Ouattara.

Le collectif des Militants indignés de Diabo-Languibonou