Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Dgi/Plus de 2. 146 milliards Fcfa réalisés en 2018

Par Brou François/afriquematin.net

La Direction générale des Impôts  a organisé hier  jeudi 17 janvier 2019 un petit déjeuner avec la presse nationale et internationale dans un établissement hôtelier de la place au Plateau. Le sujet   consacré à la présentation détaillée des mesures nouvelles contenues dans l’annexe fiscale 2019, portant budget de l’Etat a été clarifié par le premier responsable de l’administration fiscale, Ouattara Sié Abou. Apportant des  éléments de réponses appropriées aux préoccupations des journalistes sur certains sujets, notamment la création de nouveaux impôts, le retrait de certaines taxes etc., l’animateur principal a instruit l’auditoire. S’agissant du volet des principales mesures de l’année fiscale 2019, le directeur général Ouattara Sié Abou a souligné, dans ses argumentaires « la mesure qui porte sur la crédibilité  de la Tva ». Le caractère social, dont les  mesures fiscales en faveur de la formation des jeunes en son article 11, stipule «qu’il est institué au profit des entreprises qui accordent des stages pratiques aux élèves et étudiants, un crédit d’impôt spécifique sous certaines conditions tenant à la taille de l’entreprise et au nombre de stagiaires accueillis ». En application  des taxes spécifiques exigibles des sociétés de téléphonie aux entreprises de transfert d’argent par téléphone mobile, il est à noter que dans le but de préserver les intérêts du Trésor public, « il est mis à la charge des entreprises de transfert d’argent via le téléphone mobile, l’obligation d’acquitter, au même titre que les sociétés de téléphonie, les taxes spécifiques actuellement applicables à ces dernières », fait-il remarquer.  Au nombre de ces mesures, la Dgi fait transparaitre l’extension du champ d’application des demandes de renseignements, d’explications, d’éclaircissements ou de justifications aux droits d’enregistrement et de timbre, « les droits d’enregistrement et de timbre n’étaient pas visés par le dispositif du Livre de Procédures fiscales relatif aux demandes de renseignements, d’explications, d’éclaircissements ou de justifications. L’annexe fiscale 2019 corrige cette situation en incluant les droits d’enregistrement et de timbre dans la liste des impôts pouvant faire l’objet de demandes d’éclaircissements ou de justifications », souligne-t-il et en guise de conclusion, il a rassuré que « l’objectif de recettes fiscales assigné à la Direction générale des Impôts (Dgi) en 2018 était de 2 170 milliards de Fcfa. Au 31 décembre 2018, la Dgi a réalisé 2 146 milliards de Fcfa, soit 99 % de taux de réalisation ». Plus d’une trentaine de mesures sont inscrites contenant  une série de cinq(5) ordres, dont  les mesures de soutien aux entreprises, les mesures de renforcement des moyens de l’État, les mesures à caractère social, les mesures de rationalisation et de modernisation du dispositif fiscal et les mesures techniques.

Facebook