ads bas

Daloa/La population invitée à fréquenter les services judiciaires

ads bas

Par Bernard N’dri-correspondant permanent/afriquematin.net

Dans le cadre du projet sur l’accès à la justice et à l’assistance judiciaire au profit des populations, son  coordinateur Falikou Bakayoko  a invité la population de la cité des antilopes à fréquenter les services judiciaires ivoiriens pour le règlement de leur problème. C’était  le mercredi  dernier à l’occasion de la  campagne de masse des populations sur  l’accès à la justice et à l’assistance judiciaire, organisée par le regroupement des acteurs des droits humains (RADH).

Expliquant les objectifs de ce projet , il a indiqué qu’il vise d’une part à permettre à la population d’en savoir davantage sur le fonctionnement, l’organisation et les attributions du système judiciaire ivoirien,  et, d’autre part,  permettre à la population de comprendre le mécanisme d’assistance judiciaire qui a été mis en place par l’État ivoirien depuis 1975 pour soutenir les indigents. Il a souligné que plusieurs activités ont été organisées à cet effet. Notamment ,  des activités de prospection dans les  villes de  Séguéla et Daloa , le renforcement de  capacités de 30 leaders communautaires sur le système judiciaire ivoirien et la loi de 98 sur le foncier rural et l’assistance judiciaire , la campagne de sensibilisation qui a pris en compte 3 aspects à savoir la sensibilisation de proximité dans les lieux et espace public,  la rencontre des communautés Dan,  Bété,  Malinké,  Mossi,  Baoulé et Akan,« après cette étape,  nous avons sensibilisé et éduqué  la population à travers les radios de proximité par  la  diffusion  des  PAD et des spots en langue locale et en français » , a-t-il fait savoir.

Il a en outre révélé  que ses activités ont permis  à la population de se rendre compte des problèmes auxquels elle est confrontée. Ainsi,  la venue de ce projet est un   soulagement  pour elle dans la mesure où des Ong  se sont approprié les aspects positifs de l’assistance judiciaire. C’est pourquoi,  il a recommandé que ce programme va inciter  la population à  fréquenter les services judiciaires et avoir confiance à la justice ivoirienne.

Démarré en novembre 2016, le projet sur l’accès à la justice et à l’assistance judiciaire en l’endroit des populations  est financé par l’Agence américaine Usaid à travers le programme Projustice.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.