Daloa- Organisation d’une journée d’hommage/Cités, les membres d’une communauté ne veulent pas cautionner une forfaiture

  Par Keren Bossouma/afriquematin.net avec Jeanine Kouassi

Depuis quelques jours, un communiqué diffusé sur les chaines d’une radio locale annonce l’organisation ce samedi 26 mars 2022-, d’une journée d’hommage de la communauté Baoulé résidant à Daloa à un membre du gouvernement.

 À soixante-douze (72) heures de ce rendez-vous, la chefferie Baoulé de la capitale du Haut Sassandra a organisé ce mercredi 23 mars 2022, à la résidence du chef central de cette communauté -, une conférence de presse pour apporter un démenti.

À en croire le chef central, Ahowa Boni – ni la communauté Baoulé, encore moins la chefferie n’est de près ni de loin concernée par cette supercherie. « Je suis étonné que des individus utilisent mon nom dans les villages et dans les communiqués pour convoquer les baoulé à cette cérémonie », a-t-il dénoncé.

Ne cautionnant pas cette forfaiture, Nanan Ahowa Boni a exigé que son nom soit retiré dudit communiqué, car « je ne serai pas présent à cette cérémonie à caractère politique», a-t-il martelé. Il a annoncé la tenue d’une réunion avec l’ensemble des chefs baoulé pour prendre des sanctions fermes contre les auteurs de cette forfaiture.

 Notons qu’à l’unanimité la jeunesse Baoulé de Daloa avec à sa tête, Guessend Martial a apporté son soutien à la chefferie en refusant de prendre part à cette cérémonie