ads bas

Daloa- Le ministre Sidy Touré explique les enjeux de sa nouvelle politique dédiée à la jeunesse.

ads bas

Part Bernard N’dri-correspondant permanent/afriquematin.net

Dans le cadre de sa tournée nationale d’information et d’échange avec les jeunes dénommée « les Rendez-vous avec les jeunes »,  ce jeudi 20 octobre 2016. Les jeunes des régions du Haut Sassandra, de la Marahoué, du Béré et du Worodougou se sont retrouvés au centre culturel  pour échanger avec le ministre Sidi Tiémoko Touré , ministre de promotion de la Jeunesse, de l’emploi des Jeunes et du Service Civique. DaloaÀ cette occasion, le premier responsable de la Promotion de la Jeunesse a annoncé l’adoption de la politique nationale de la jeunesse (PNJ)  2016-2020 lors du conseil des ministres tenu le mercredi 19 octobre dernier. Expliquant l’enjeu de cette politique, le ministre a déclaré qu’elle permettra de créer des conditions d’encadrement performant de la jeunesse et former la jeunesse à des prises de responsabilité pour accompagner le développement national. Rappelant que cette politique dédiée à la jeunesse est une première en Côte d’Ivoire depuis 1959 , il a fait savoir que cette politique est basée sur cinq(5) stratégies sectorielles que sont l’autonomisation des jeunes pour un coût de plus de huit milliards de Fcfa  , la stratégie nationale de protection des jeunes pour un coût de plus  six cents millions de Fcfa  , la stratégie nationale de la promotion de la jeunesse et de coordination  des initiatives en faveur de la jeunesse pour un coût de 759 milliards , la stratégie nationale du service civique d’un coût de 10 milliards et la stratégie nationale d’insertion et de l’emploi des jeunes d’un coût de 200 milliards . Selon le ministre , l’objectif visé à travers la politique nationale de la jeunesse 2016-2020 est de faire du jeune ivoirien , un citoyen autonome , engagé et responsable ayant les vertus que sont la moralité , le civisme et le professionnalisme.De plus , a-t-il ajouté , il s’agira de faire du jeune ivoirien , « un Ivoirien in » afin de contribuer activement au développement national pour l’émergence de la Côte d’Ivoire, en 2020, avant d’ajouter que cette politique prendra en compte l’encadrement et l’organisation des  associations de jeunesse , l’amélioration de l’environnement social des jeunes , la construction  et la réhabilitation des infrastructures d’encadrement de la jeunesse , etc…. Le ministre Sidy Touré n’a pas manqué d’expliquer  à cette jeunesse les enjeux de la nouvelle constitution en leur invitant  à être des ambassadeurs du « oui »  en adhérant massivement  au projet de la nouvelle Constitution.Daloa  Aussi, à travers une caravane qui a sillonné  la ville  , les jeunes ont été sensibilisés sur les fléaux dévastateurs que provoquent la drogue, l’alcool, la prostitution, le banditisme, les maladies sexuellement transmissibles, notamment le Sida. La délégation du ministre a pu notamment voir des activités génératrices de revenus qu’entreprennent les jeunes qui ont bénéficié des projets du ministère de la promotion de la Jeunesse, de l’emploi des Jeunes et du Service civique. Il faut noter que « Les Rendez-vous avec les jeunes » consistent à rapprocher le ministère des administrations déconcentrées et décentralisées, des populations ainsi des associations de jeunesse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.