Culture-Lecture/Les autorités locales et étatiques invitées à soutenir les initiatives privées

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net avec UPL-CI

 Le Centre culturel Jacques Aka de Bouaké a abrité la deuxième édition des festivités du Club Press d’Afrique les 28 et 29 mai dernier.

« Je lis, je m’enrichis », c’est ce thème choisi par les organisateurs avec à sa tête le journaliste Tuo Tchang pour une avancée significative dans le milieu scolaire afin de permettre aux élèves de s’intéresser à la lecture de la lecture.

 Heureux d’avoir gagné le pari de la mobilisation et de l’adhésion des jeunes à la question de la lecture, le journaliste Tuo Tchang n’entend pas s’arrêter. Mais bien plus, il a lancé un nouveau défi aux Ivoiriens et à toute l’Afrique à travers un nouveau concept. A savoir « une bibliothèque dans chaque salon ». Un concept qui, selon son initiateur, vise à encourager la présence de livres dans chaque foyer.

Acteurs du système éducatif, homme de médias et professionnels de la culture et opérateurs économiques, tous ont pris part à ces festivités dont la cible est le milieu scolaire, notamment les élèves et étudiants qui ont eu l’occasion de se frotter aux écrivains, où plusieurs auteurs ont présenté leurs œuvres et encouragé les enfants à la pratique de la lecture.

Le président de l’UPL-CI, Nado Dapa Paul Arnaud en compagnie d’un des acteurs de la cérémonie

Le porte-parole des écrivains Silué Boloba a, au nom de ses pairs, félicité Tuo Tchang pour son initiative. Aux futurs écrivains, il leur a demandé de s’intéresser à la lecture, « les réponses à toutes les questions de la société se trouvent dans les livres ». En présence de l’Union des patrons de presse en ligne Nado Dapa Kobenan Paul Arnaud, l’Ebony 2019 Serge Koléa a instruit les amoureux du métier de journalisme « que le secret pour y arriver réside dans la lecture ».

 Nando Dapa Kobenan Paul Arnaud a aussi lancé un appel aux autorités étatiques, aux organismes nationaux et internationaux d’apporter leur soutien à cette initiative dont les retombées seront bénéfiques à la Côte d’Ivoire et à l’Afrique.

« La maison est la première école de l’enfant, le parent est le premier enseignant de l’enfant et la lecture est le premier sujet de l’enfant », c’est sur cette citation de Mme Barbara Bush que le Président de l’UPLCI mis fin à la deuxième édition des festivités du Club Press Image d’Afrique.

Les commentaires sont fermés.