Crise au Mfa/ Un front commun de la jeunesse pour anéantir la forfaiture

Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net

Ce vendredi 20 avril 2018, le  vice-président de la MFA, chargé des relations avec les partis politiques, Konaté Zié François,  s’est confié à afriquematin.net au siège dudit parti, sis  au quartier Mahou, pour dénoncer la forfaiture dont fait l’objet le Mfa. Dans cet entretien, il porte des accusations sur certains cadres du Rdr dont les manœuvres  visent à déstabiliser  de leur parti politique. Ce qui du coup crée un  malaise  au sein du MFA. Selon lui « c’est parce que monsieur Azoumane Moutayé s’est rendu à Daoukro avec une délégation pour demander conseil à son ainé Henri Konan Bédié. Au sortir de cette rencontre, une dissidence nait. Et cette dissidence a affirmé que c’est le fait d’aller rencontrer le président Bédié qu’elle s’est créée, alors que nous faisons tous partie de la même famille politique. Quoi de plus normale pour un fils d’aller rencontrer son père pour prendre des conseils, c’est dans l’ordre normale des choses. Le président Bédié est un homme de valeur, il a dirigé ce pays, la Côte d’Ivoire et aujourd’hui, sous ses idées éclairées, le président Alassane Ouattara est en train de réaliser le bonheur pour les Ivoiriens. Nous comprenons mal cette attitude de soi-disant dissidents, le linge sale se lave en famille. Si ces derniers reprochent certaines attitudes au président Moutayé, – pourquoi ne pas s’asseoir pour trouver des solutions. Nous pensons qu’ils sont manipulés», accuse-t-il. Campant sur sa position, le délégué départemental du MFA à Kouto, membre du bureau politique de la même formation politique  a souligné que tout récemment, le président du Pdci-Rda et le Ministre-Sénateur Ahoussou   Jeannot Kouadio ont, en présence de toute la classe politique du pays reconnu officiellement Azoumane Moutayé comme le président du Mfa, à cela, « nous sommes surpris  et nous pensons que nos camarades qui se sont levés contre nous-mêmes, l’ont été du fait des mains occultes qui manœuvrent pour déstabiliser notre formation politique », dit-il amer.  Pour lui, le Mfa a toujours réaffirmé son attachement aux idéaux du Rhdp, « et nous sommes des dignes fils du président Félix Houphouët-Boigny. C’est pourquoi, au mois d’octobre 2017, le président Moutayé a convoqué un bureau politique  qui a réuni plus de deux mille délégués à Yamoussoukro pour affirmer son appartenance au Rhdp. Il a notamment  et à exhorté le président Henri Konan Bédié et son jeune frère Alassane Ouattara à accélérer les travaux de la mise en place du parti unifié. Et en ce jour, nous sommes surpris de voir encore qu’une crise secoue notre partie », confie-t-il.

De ce constat il déplore cette incursion de cadres du Rdr qui ont pour mission de déstabiliser la quiétude qui règne au sein  du Mfa. Pour ainsi décourager cette intention malencontreuse,  il lance un appel à toute la classe politique, aux militants de rester sereins, « parce que nous ne pouvons pas accepter cette forfaiture », a-t-il conclu.  Pour la présidente de la jeunesse féminine, Mlle Kady, a indiqué que cette jeunesse se reconnait en Azoumane Moutayé. « C’est nous les militants qui l’avons choisi, il n’a pas été élu par procuration, et ce n’est pas un allié de la coalition Rhdp qui va nous imposer un président. Nous la jeunesse féminine du Mfa, nous disons non à cette forfaiture d’Issiaka Ouattara, il est militant au même titre que tout le monde», a-t-elle fait savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.