ads bas

CPI: QUELQUE CHOSE SE PRÉPARE POUR LA LIBERATION DE LAURENT GBAGBO.

ads bas

Le saviez vous ? Les ex-compagnons Socialistes du président Laurent Gbagbo sont aujourd’hui, ceux qui gouvernent en Afrique de l’Ouest. Un membre influent de l’internationale socialiste (IS) a dit à ce niveau : « Comme il y a une vieille camaraderie entre eux et que Gbagbo les a longtemps soutenus, ils se sentent une forme de devoir amical et moral à son égard »

De bonne sources, le 13 janvier à Bamako, lors du dernier sommet Afrique- France, le guinéen Alpha Condé a évoqué le cas LAURENT GBAGBO devant François Hollande, au cours d’un aparté en Présence du malien Ibrahim Boubacar Kéita, du Nigérien Mahamadou Issoufou et du Burkinabè Roch Marc Christian Kaboré. « Il faut que les Africains gèrent eux-mêmes leurs problèmes. Ce n’est pas l’extérieur qui doit nous imposer Des solutions », a dit en substance le président guinéen.

Cette année, le chef de l’Etat guinéen préside l’UA. Est-ce une simple coïncidence ? Dans son équipe, il vient de recruter l’ancien ministre ivoirien Amara Essy, qui a rendu visite plusieurs fois au président LAURENT GBAGBO à La Haye et a dit ceci recemment : « Bientôt une initiative politique va être prise au niveau de certains chefs d’Etat ».

ABOUDRAHAMANE Sangaré disait au baron: << Quelque chose est entrain d’être fait et quelque sera fait. GBAGBO sortira >>

Est-ce en lien avec l’entrée en fonction du nouveau secrétaire général de l’ONU, le socialiste portugais Antonio Guterres, qui a côtoyé le président Gbagbo pendant près de vingt ans à l’IS ?

Source: Léon Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.