Covid-19/L’Amérique du Sud est-elle devenue le nouvel épicentre de la pandémie ?

« Nous voyons de nombreux pays d’Amérique du Sud avec un nombre croissant de cas, et nous sommes préoccupés par cela. Il est clair qu’à l’heure actuelle, le Brésil est le plus touché », déclarait récemment, lors d’une  conférence de presse tenue le vendredi dernier  le directeur des urgences de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Mike Ryan. Il a également affirmé que ses collègues de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS), notamment le bureau régional de l’Institution pour les Amériques offrent une assistance directe aux gouvernements des États touchés.

A cet effet Brasilia a recommandé l’utilisation de l’hydroxy-chloroquine pour les patients légèrement atteints du coronavirus. Un avis qui n’est pas partagé par l’Organisation et Mike Ryan a souligné  qu’en dépit du fait que le gouvernement brésilien a fait recours à l’hydroxy-chloroquine pour un usage général de sa population, les examens et les preuves cliniques qui sont en leur possession  ne soutiennent pas « son utilisation pour le traitement de la Covid-19 ».  

Faut-il rappeler que le Brésil est le troisième pays au monde avec le plus grand nombre de cas, tandis que le Pérou et le Chili présentent un nombre croissant de patients atteints de Covid-19.

Source : news.un.org

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook