Côte d’Ivoire: Pulchérie Edith Gbalet, Présidente de ACI et leader de la société civile ivoirienne arrêtée par des hommes encagoulés.

Par Michel Mangou – Afrique Matin.Net 

Les autorités ivoiriennes ont-elles décidé de réduire au silence, la société civile et les hommes politiques, depuis les violentes manifestations qui ont éclaté dans plusieurs villes du pays? Après les menaces d’arrestation du Président Henri Konan Bédié, de Mamadou Koulibaly  et de plusieurs leaders de jeunesse entrés dans la clandestinité, des hommes encagoulés viennent de procéder à l’arrestation de Pulchérie Edith Gbalet, Présidente de ACI et leader de la société civile.

Initiatrice, avec l’opposition ivoirienne, des contestations issues de la déclaration de candidature du Président Alassane Ouattara, et farouchement opposée à un troisième mandat de l’homme fort d’Abidjan, Pulchérie Edith Gbalet, cadre au BNETD avait récemment prévenu dans une vidéo que sa vie était menacée, parce que recherchée par des inconnus qui ont déjà enlevé un membre de son bureau.

Après avoir quitté le domicile familiale pour des raisons sécuritaires, voilà qu’elle vient d’être mise aux arrêts samedi 15 août dans la commune de Yopougon où elle était retranchée et conduite à l’Hotel Sebroko, ancienne base de l’ONUCI.

Facebook