ads bas

Côte d’Ivoire: le SYNAMIE accouche de deux syndicats et meurt.

ads bas

Par Léon SAKI – Afrique Matin.Net

 Le dernier remaniement qui a occasionné la scission du Ministère des Infrastructures Economiques en deux a eu une incidence certaine sur les activités de l’unique syndicat de ce département ministériel. Les membres du SYNAMIE(Syndicat National des Agents du ministère des Infrastructures Economiques) se sont réunis en Assemblée Générale Extraordinaire le samedi 25 août 2018 au Cafop d’Abidjan-Plateau pour prendre des mesures liées à la nouvelle donne en place. Au nombre de ces mesures, la création de deux syndicats et la dissolution du SYNAMIE.

Pour Essui N’guessan, Secrétaire Général du défunt syndicat, « la situation qui prévalait depuis le tout dernier remaniement ministériel scindant le Ministère des Infrastructures Economiques en deux nouvelles entités exigeait aussi la création de deux nouveaux syndicats. De quoi s’agit-il? Nos membres seront désormais répartis entre le Ministère de l’Equipement et de l’Entretien Routier d’Amédé Koffi et le Ministère de l’Hydraulique de Laurent Tchagba. Nous luttons pour la même cause notamment l’épanouissement social et professionnel des agents mais la nouvelle configuration qui baptise de nouveaux noms, notre ministère et partage nos membres nous impose la création de deux structures syndicales conformes aux nouvelles terminologies, afin d’éviter tout amalgame dont pourraient se servir nos dirigeants pour entraver la bonne marche de nos activités syndicales».

Après ces explications, l’Assemblée Générale a été invitée à se prononcer sur la dissolution du SYNAMIE. Elle a par la suite procédé à la création du SYNAMH (Syndicat National des Agents du ministère de l’Hydraulique) et SYNAMER (Syndicat National des Agents du ministère de l’Equipement et de l’Entretien Routier). Les échéances électorales ouvertes par le bureau sortant ont porté à la tête du SYNAMH, l’ancien secrétaire Général du défunt SYNAMIE, M. Essui N’guessan. Quant aux routiers, ils ont porté leur choix sur M. TIETO Kla Serge-Pacôme, Chargé d’Etudes SAFDA-DGIR, pour diriger le SYNAMER. Les deux structures ont décidé de travailler en synergie pour une plus grande efficacité. dans cette perspective, il est envisagé, les mois à venir, la création d’une coalition.

 

Les commentaires sont fermés.