Côte d’Ivoire/Le gouvernement annonce le reversement de 1 000 militaires à la Fonction publique

ads bas

Par Demoyé Kouassi, Afriquematin.net

Le Conseil national de Sécurité (CNS) a rendu compte d’une communication du ministre d’État, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, sur la mise en œuvre ‘’effective’’ du plan de gestion prévisionnelle des effectifs des Armées, C’était le jeudi 13 janvier 2022 à Abidjan-Plateau, au cours d’une réunion présidée par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Ce plan, qui vise, à terme, la mise en conformité de l’Armée ivoirienne ‘’aux standards des Armées modernes’’, permettra de rajeunir les effectifs et d’équilibrer la pyramide des grades.

A cet égard, le Conseil national de sécurité a été informé du recrutement et de la formation en cours de 3000 soldats, du départ volontaire à la retraite de 1000 sous-officiers et de la reconversion de 1000 militaires dans des emplois de la Fonction Publique.

Le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, qui s’est réjoui de cette initiative, a instruit, à ce titre, le ministre en charge de la Défense à l’effet de s’assurer du bon déroulement de ce processus. Il a également instruit le Secrétaire Exécutif du Conseil national de sécurité à l’effet de coordonner, dans les meilleurs délais, la finalisation de la nouvelle loi de programmation militaire et de la nouvelle loi de programmation des Forces de sécurité Intérieure.

Avec du recul, l’on se demande quelles sont les raisons qui poussent 1000 sous-officiers à un départ volontaire à la retraite et de la reconversion de 1000 militaires dans des emplois de la Fonction Publique ? En tout cas, le gouvernement n’a pas donné les raisons  qui pourraient éclairer la lanterne des ivoiriens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.