Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Côte d’Ivoire: le Directeur général des impôts présente l’annexe fiscale 2019

La direction générale des impôts  a effectué sa   rentrée fiscale 2019   le jeudi 17 janvier   lors   d’un déjeuner de presse qui a eu lieu au plateau.  A cette occasion le Directeur général  des impôts  M. Ouattara  Abou Sié  a présenté  les  mesures contenues dans l’annexe  fiscale 2019.

Cette rentrée fiscale avait pour objectif de présenter à la presse les nouvelles mesures contenues  dans l’annexe fiscale 2019  afin qu’elle serve de relais d’informations auprès du contribuable  et des populations.

 Sur les 36 mesures contenues   dans   l’annexe fiscale 2019  le directeur Général  des Impôts  M. Ouattara Abou  Sié a présenté 21 mesures  qui paraissent les plus essentiels et importantes.

Ces mesures sont de 5 ordres.  Notamment  des  mesures de soutien aux entreprises, de renforcement des moyens de l’Etat, à caractère social, de rationalisation et de modernisation du dispositif fiscal et les mesures techniques.

Le directeur général dira que  l’annexe fiscale 2019 offre de nombreux   avantages au secteur privé   créateur  d’emplois et de richesses,   et qu’elle est  adaptée à l’environnement des affaires tant au plan national et international, à la politique économique et sociale du gouvernement.   ‘’  L’annexe fiscale 2019  comporte des mesures qui visent à améliorer les conditions de vie des populations, à moderniser et à rationnaliser le dispositif fiscal, les mesures techniques. ‘’ A  précisé le D.G des impôts.

L’annexe fiscale 2019   ajoute  le directeur Général des Impôts,  donne les grandes orientations du gouvernement  pour cette année 2019  et les années à venir en matière fiscale.  Avec de nombreuses  mesures prises en faveur des  petites,  moyennes et grandes entreprises, de certaines couches sociales professionnelles, et  certains  secteurs d’activités.

Par exemple ‘’ pour les Pme réalisant un chiffre d’affaire annuel inférieur ou égal à 200 millions de FCFA, il est institué une vérification de comptabilité sans pénalités qui peut être effectuée une seule fois au cours des  03  premières années d’existence de l’entreprise ‘’.  En ce qui concerne les exploitations agricoles, la nouvelle annexe fiscale a tenu  compte des difficultés de ce secteur,  le taux  du prélèvement sur les produits de l’hévéa   et l’ananas a été réduit de 2,5% à 1,5% allant de 2019  à 2021.

Un régime fiscal particulier sur les contrats d’assurance au profit des organisations confessionnelles pour leurs  patrimoines  immobiliers.   Parlant du bilan de l’année écoulée  de la direction générale des impôts, M. Ouattara Abou  Sié  affirme  qu’il est positif car pour un  objectif de 2170 milliards FCFA, c’est au total  la somme de 2146 milliards FCFA qui a  été obtenu  comme recettes fiscales.

Zatté  Albert

Facebook