Côte d’Ivoire/Élection couplée régionale et municipale : Guillaume Soro trouble le sommeil du Rdr.

Par Fatime Souamée-Afriquematin.net

La menace pèse sur le parti du président de la république son excellence Alassane Ouattara. La direction du parti du Rassemblement des républicains (RDR) a le sommeil troublé, depuis le lancement de la campagne des élections couplées, Municipale et Régionale.

La sortie du ministre de l’artisanat, Sidiki Konaté, le 2 octobre dernier en dit long. Selon lui, le président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro, par ailleurs vice président du RDR, devrait s’expliquer sur ses supposés parrainages de candidats indépendants, opposés au RHDP : « Il devra s’expliquer sur la rumeur de son supposé soutien à des candidats indépendants aux élections couplées municipale et régionales du 13 octobre prochain », a indiqué le ministre Sidiki Konaté.

Pour le ministre, tous les membres du parti sont redevables aux RDR. Ils doivent être conséquents envers ce parti, surtout Guillaume Soro, qui est vice président du RDR, et qui représentait la région du Tchologo. Il apparait inopportun d’être vice président d’un parti et de ramer à contre courant à en croire le ministre. « Si Mr Guillaume Soro soutient des candidats face à la liste RHDP, c’est une lourde faute dont il devra répondre devant la direction du parti » a-t-il tranché.

La ministre Candia Camara a, quant à elle, traité le geste du PAN, d’indiscipline qui ne saurait être pardonné. Dans tous les cas, il est avéré que plusieurs proches de Guillaume Soro sous la bannière de candidature indépendante, sont en pleine campagne et drainent du monde sur leur passage. Koné Tehfour à Abobo et Baba Yéo à Yopougon, ont tous les deux, reçu le soutien du petit frère de Guillaume, Soro Simon, ainsi que le ministre Alain Lobognon, proche collaborateur de ce dernier. C’est sans détour qu’ils affirment le soutien de Soro à ces candidats.

Et c’est Alain Lobognon lors de la cérémonie d’investiture de Koné Tehfour, candidat indépendant aux élections municipales du 13 octobre a qui a mis le pied dans le plat. « Le RDR, n’existe plus. Le Rdr n’a pas de candidat à Abobo. Le Rdr, on l’a déjà tué. Abobo s’est sacrifié. Abobo a sacrifié ses enfants, Abobo a sacrifié sa cohésion sociale. Mais aujourd’hui, le Rdr n’existe plus. C’est ce qu’on ne vous dit pas», a indiqué Alain Lobognon. Il est vrai que le président de l’Assemblée Nationale n’a produit aucune déclaration qui soutient son appartenance à ces candidatures indépendantes, mais il n’a pas non plus démenti ce que le RDR qualifie de rumeur.

Le parti d’Alassane Ouattara, est dans le tourmente, et ne sait plus sur quel pied danser, surtout après le divorce cuisant avec le PDCI. Les proches de Soro continuent de distiller les mots d’ordre de la base aux populations. Seront-ils compris par les populations ? Le soir du 13 octobre nous situera.

assaltine@yahoo.fr

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook