Coronavirus : comment le Cameroun assiste ses ressortissants résidant en Chine

En attendant la fin de l‘épidémie du Covid-19 (Coronavirus) ou la mise en œuvre de mesures comme le rapatriement, les Camerounais procèdent à des dons destinés à alléger les peines de leurs compatriotes basés en Chine.

Une somme de 10 millions de francs CFA (16 000 dollars). C’est la contribution de l’international camerounais de football, Christian Bassogog au profit des 300 Camerounais dont des étudiants résidant dans la province chinoise de Hubei.

Une province touchée depuis novembre dernier par l‘épidémie du Coronavirus qui a conduit les autorités pékinoises à mettre en quarantaine plusieurs villes dont Wuhan où l’on compte 200 ressortissants camerounais.

« Cet argent est destiné à aider les ressortissants camerounais vivant en Chine, en particulier les étudiants », a déclaré Christian Bassogog.

Rentré au pays du fait de la suspension du championnat à cause du Coronavirus, l’attaquant évoluant au Henan Jianye FC – club de Super League chinoise, estime que tout le monde devrait se mettre au chevet de ses Camerounais qui sont dans le dur à cause des mesures inhérentes à la maladie.

« Il est important que nous nous réunissions dans de telles périodes et que nous montrions un tel soutien et un tel amour aux nécessiteux », a ajouté le joueur de 24 ans.

Il y a aussi la part du gouvernement

En attendant la solidarité d’autres Camerounais, les pouvoirs publics avaient déjà fait montre d’exemplarité. En effet, le don de Bassogog intervient après que le président Biya a ordonné la mise à la disposition de l’ambassade d’une somme de 50 millions de francs CFA (82 000 dollars) pour assister aux Camerounais vivant dans les zones touchées par l‘épidémie du Covid-19.

Mais si la plupart des pays africains disent prendre des mesures efficaces contre le Coronavirus, beaucoup d’Africains se plaignent de l’indifférence de leurs gouvernants à leurs situations en Chine. « Comment plus de cent quarante étudiants bloqués, il n’y a pas une réaction du gouvernement, et même de la société civile ? » , s’interrogeait par exemple récemment un étudiant de RDC en Chine.

Selon les derniers chiffres de l’OMS, 2.700 décès ont été recensés sur 80.239 cas confirmés de Covid-2019 dans le monde, l’essentiel concernant la Chine (2.666 sur 77.780). Cela donne un taux de mortalité un peu supérieur à 3 %.

En Afrique, l’Algérie et l‘Égypte sont les deux premiers pays africains à enregistrer de cas de

Source : Africanews

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook