ads bas

Convention MUGEFCI-PHARMACIENS : le cadeau de fin d’année de Mesmin Komoé aux fonctionnaires.

ads bas

Par Vouzo zaba, Afriquematin.net

Ce lundi 24 décembre 2018, le siège de la  mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEFCI), situé  dans le quartier des affaires de la capitale économique ivoirienne, a servi de cadre à la signature d’un accord de convention liant celle-ci  à  l’ensemble des organisations corporatives des pharmaciens de Côte d’Ivoire, et ce, dans le but  d’optimiser le rendement des prestations de ladite mutuelle vis-à-vis de ses abonnés..

 « Ayant fait l’état des lieux, nous nous sommes rendus compte qu’il y avait certaines insuffisances dans les accords qui nous liaient aux pharmacies, insuffisances liées au mode de gestion qui se devra d’évoluer. Il  faut  également mettre cette convention au compte  de l’évolution attendu qui facilitera, pour certains de nos traitements , la prise en charge et  raccourcira dans le même temps, les délais de paiement au niveau des officines de pharmacie, délais souvent beaucoup trop  long pour nos mutualistes » Tel  est , selon Kouamé Mesmin Komoé, PCA de la MUGEFCI , le bien fondé de la signature de cette convention. Il n’a pas manqué de rappeler certains points d’achoppements, inhérents à toute négociation, lors des rencontres d’avec les partenaires du jour. Mais selon lui , la primauté des intérêts des ayants droits a prévalu sur tout autre  désaccord.

A son tour, Ouattara Kanigui Hyacinthe,  porte parole des pharmaciens, s’est réjoui de l’aboutissement heureux des négociations qui ont conduit à la  signature de cette convention. « Notre partenariat d’avec la mutuelle des fonctionnaires de Côte d’Ivoire date de depuis 1973. Cette convention n’est que le renforcement de cette plateforme face aux nouveaux défis qui se présentent à nos organisations » a tenu à préciser le pharmacien pour qui, la mission première d’agent de santé publique continuera toujours de prévaloir sur tout engagement relevant  de sa corporation.

Il est à rappeler qu’après le toilettage, par la nouvelle direction, des textes régissant la mutuelle et l’innovation majeure de l’immixtion  prochaine  de la première carte intelligente jamais conçue au profit de mutualistes d’Afrique subsaharienne, Mesmin Komoé et son équipe sont, par la signature de cette  convention, sur le point de gagner la bataille de la fraude, estimée  entre  20 % et  30%,  qui a longtemps mis  à mal le bon fonctionnement de la MUGEFCI.

Les commentaires sont fermés.