Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Compétitivité du cajou africain : 74 maîtres-formateurs renforcent leurs capacités à Abidjan

74 maîtres-formateurs des chaînes de valeur du cajou africain venus de 11 pays d’Afrique ont renforcé leurs capacités à Abidjan.

’’Nous avons pu renforcer nos capacités. Merci à l’équipe des facilitateurs. Nous serons des ambassadeurs du développement des chaînes de valeurs du cajou africain’’, a déclaré la porte-parole des experts formés, une semaine durant, à Abidjan.

‘’La versatilité du secteur cajou est une grande préoccupation. Seule l’interactivité des acteurs peut le rendre compétitif. Félicitations aux facilitateurs et remerciements à Comsashew’’, a déclaré pour sa part Mme Aïssata Traoré, au nom du FIRCA.

‘’Notre mission est d’apporter un changement positif dans le secteur du cajou africain’’, a affirmé de son côté Mme Mary Adzanyo, de ComCashew.

Quant à M.Kouizia Dénis, représentant le Directeur Général du Conseil du Coton et de l’Anacarde (CCA), il s’est félicité de ce que ce programme, qui a commencé avec seulement 52 participants,  ne cesse de croître. ‘’La formation est un outil indispensable de développement et de compétitivité de la filière, d’où l’importance des structures d’encadrement. Elles permettent la transformation et la valorisation des apprenants et l’avancement dans leurs carrières. Tout ce qui tient à la qualité nous tient à cœur. Vous êtes désormais les pionniers de la chaîne des valeurs de l’anacarde en Afrique’’, s’est réjoui M.Kouizia. Avant d’inviter les participants à venir prendre une part active à la troisième édition du SIETTA 2018 (Salon international des équipements et des technologies de transformation de l’anacarde), qui se tient à Abidjan du 8 au 10  novembre 2018 et dont le thème est ‘’transformation de l’anacarde, mines d’opportunités pour l’autonomisation de la jeunesse en Afrique’’. ‘’Venez découvrir les nouvelles technologies agricoles et de développement de l’anacarde’’, a-t-il conclu.

Cette deuxième édition a bénéficié du soutien financier des partenaires tels que le GIZ, ComCashew…

La Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de noix de cajou avec une production de…tonnes. Le défi qui se présente à ce pays aujourd’hui, comme à l’ensemble des Etats africains producteurs de cette culture, demeure la transformation locale.

Par Hervé GOBOU, afriquematin.net

Facebook