Cocody : La RANACI et le maire N’Goan Mathias offrent des prises en charges scolaires à la jeunesse.

Par Vouzo Zaba, AFRIQUEMATIN.NET

« Donner aux récipiendaires, une garantie d’insertion socioprofessionnelle en raison de l’adéquation des formations qu’ils recevront d’avec les besoins du marché de l’emploi, formations qui seront dispensées par les instituts choisis d’entre les meilleurs de la Côte d’Ivoire ». Tel est le message essentiel qu’a prodigué, à l’endroit des invités, Mr tagro, directeur des moyens généraux à la mairie de Cocody et représentant le premier magistrat N’Goan Mathias, lors de la cérémonie de remise de prise en charge scolaire aux jeunes de cette commune le samedi 22 septembre 2018 à Aghiens.

Pour le président de la Raison Nationale De Côte d’Ivoire (RANACI), Defarel Lafran Amani, la maturité acquise par  l’ONG dont il préside les destinées après dix années d’existence, se devait de se traduire sur le terrain par des actions concrètes en faveur de sa cible : la jeunesse. C’est ainsi que le samedi 22 septembre, en partenariat avec  la mairie de Cocody, une cérémonie de remise de prises en charge scolaire et de bourses d’études a été organisée à Aghiens  en présence de la municipalité, de représentants d’établissements scolaires,  d’autorités coutumières et de la jeunesse.

« Merci Mr le maire. Vous avez refusé de nous instrumentaliser comme aurait voulu le faire des personnalités à qui nous avons délibérément tourné le dos. Votre engagement à nos côtés est une preuve suffisante de la place qu’occupe  la jeunesse dans vos actions »a tenu  préciser Le premier représentant de la RANACI. Lafran Amani s’est longuement appesanti sur le désespoir de cette jeunesse africaine impréparée qui, livrée à elle-même, paie le triste tribu de son inadaptation aux mutations internationales. Il a prie comme exemple les drames qui continuent de se perpétuer aux larges des côtes italiennes  et qui justifient le pessimisme des jeunes africains. « Par la main que vous tendez a cette jeunesse, vous nous emmenez à croire en l’Afrique et singulièrement en la Côte d’Ivoire ».La RANACI et le maire N’Goan Mathias

LIRE AUSSI :   Le Real Madrid porte plainte contre l’Inter Milan

Se sont succéder à la tribune messieurs Koulaerou, Kouassi Kouamé, djedji, Yéo Bernard, et Mme Koffi Sonia, représentants les responsables des établissements devant formés les récipiendaires. Ceux-ci se sont réjouit du partenariat d’avec la RANACI et ont encouragé l’ONG à se battre davantage en faveur de la jeunesse Ivoirienne qui se doit d’être outillée pour relever les défis actuels de l’Etat.

Cris de joie et moments de bonheur ont émaillé l’instant solennel de distribution des bourses d’Etude et prises en Charge. Pour Kouadio Yolande, l’une des trente cinq bénéficiaires  de la première tranche retenue par la municipalité « Je ne sais pas comment exprimé ma reconnaissance à l’endroit de la RANACI. Je reviens de loin. Enfin je vais être formé à un métier. Je remercie encore le maire N’goan Aka Mathias ».La RANACI et le maire N’Goan Mathias

Il faut noter que la RANACI est une organisation de la société civile qui lutte contre le désœuvrement de la jeunesse, qui se bat pour des sujets de société et qui privilégie comme approche de résolution des maux qui minent la société Ivoirienne, le développement participatif. Pour son président, la jeunesse ne doit pas être exploitée à des fins de campagne électorale. Voila pourquoi, selon lui, il soutient les actions du premier magistrat de la commune de Cocody qui se révèle être, au fil des années,  une personnalité en qui les jeunes doivent avoir foi.