Cocody- Décédé en juillet/Les populations rendent hommage à Mel Eg Théodore

Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net

Connu pour son engagement politique, Mel Eg Théodore a quitté les siens depuis le jeudi 11 juillet 2019 à la surprise générale.

Profondément affecté  par la disparition de cette illustre pesonnalité, Ange Dagaret a, en sa qualité directeur de cabinet de l’actuel maire de Cocody et au nom du maire Jean Marc Yacé, honoré la mémoire de celui qui  a présidé aux destinées de la commune durant plus  d’une décennie. Ange Dagaret a également tenu à saluer la mémoire de l’homme qu’il a côtoyé.

“J’ai connu Mel Théodore le 26 juillet 1986, j’étais jeune lycéen. Cinq ans plus tard, avec le retour du multipartisme, notre destin politique s’est rencontré dans la maison du Pdci-Rda et grâce au Président Félix  Houphouët-Boigny, il m’a coopté comme jeune candidat sur sa liste aux municipales”, a souligné Ange Dagaret

Nous sommes dans un cadre républicain, les populations de la commune de Cocody sont en deuil, parce qu’elles viennent de perdre l’un de leurs illustres serviteurs en la personne de Mel Eg Théodore”, a-t-il indiqué avant de poursuivre. “Son décès ne pouvait pas passer sous silence, en tant que republicain. Ainsi, le maire nous a instruit de conduire un comité d’organisation des cérémonies d’hommage  à l’illustre disparu, à ce grand serviteur de la Côte d’Ivoire”.

L’histoire de Mel Eg Théodore  épouse celle  de la commune de Cocody, où il y est né, a grandi, a été scolarisé avec un cursus scolaire exemplaire sanctionné par un Bac au Lycée technique. Ensuite, s’est-il envolé pour la France et  quelques années plus tard , il rentré en  politique, précisant en 1980 dès son retour au pays.

D’abord, conseiller municipal de 1980 à 1985, adjoint au maire à cette période. De  de 85 à 90, il fut  directeur de cabinet  du maire de la ville d’Abidjan, N’koumo Mobio, et à 38 ans, il devenait maire de la commune de Cocody avec l’onction du Pdci-Rda qui lui a été donnée par le président Félix Houphouët- Boigy le 18 décembre 1990, parmi six (6) candidats qui postulaient du parrainage du parti. “Le 30 décembre 1990 , sa liste est maintenue au terme des votes et le jeudi 11 janvier 1991, il est installé comme maire de la commune de Cocody. Et pendant deux mandats, il a pu consacrer  plus d’une vigtaine d’année à oeuvrer pour cette cité constellée de sexagenaire et de cinquantenaire sein de cette classe  où il y avait  Usher Assouan (Cocody), Amangou Victor(Marcory), Kouassi Lenoir(Treichville), Aka Anghui Port-Bouet), , N’koumo Mobio (Attécoubé), Koutouan Gérard (Abobo), Atoungblé Joseph (Adjamé),  Wakouboué (Yopougon)”, se souvient le directeur de cabinet de Jean Marc Yacé.

Son parcours, pourrait-on dire, ressemble à celui d’un auto-didacte. En plus de la politique qu’il affectionne tant,  Mel Théodore se retrouve  homme de culture, car fondateur du groupe “Assi kongo” de John Djongoss. Il est également l’initiateur de “Cocody rock star”, animateur de télévision et de radio.

Témoignages de Ange Dagaret, un fidèle collaborateur de Mel

“J’ai connu Mel Théodore le 26 juillet 1986, j’étais jeune lycéen. Cinq ans plus tard, avec le retour du multipartisme, notre destin politique s’est rencontré dans la maison du Pdci-Rda et grâce au Président Félix  Houphouët-Boigny, il m’a coopté comme jeune candidat sur sa liste aux municipales. Et j’étais conseiller municipal quand Houphouet nous a choisis le mardi 18 décembre 1990. Dès lors, lui moi avons eu une décennie de parcours politique. La crise militaro-politique  du jeudi 06 janvier 2000 a séparé nos chemins et il alla créer son parti politique l’UDCY et moi. Je suis resté au Pdci-Rda.  Mais n’empêche que nous sommes restés des frères, unis, solidaires – en dehors de ce que chacun ait fait son destin politique”, témoigne Ange Dagaret.

“Mel Eg Théodore est un admirateur du beau, “il a bâti l’hôtel communal qui fait la fièrté de Cocody”,

Se prononçant sur l’aspect organisationnel de cet événement douloureux, le président du comité d’organisation local, Ange Dagaret a été on ne peut plus clair. “Je parle en républicain, il y a trop d’implications politiques en Côte  d’Ivoire  qui divisent, car la république est égalitaire devant le citoyen. Tous les politiques ont été informés, le président de la république, Alassane Ouattara, le président Bédié dont Mel était son “petit”. Mel a un parcours politique admirable, maire de Cocody à 38 ans, député, ministre, ministre d’Etat, ministre de l’Intégration africaine, ministre de la culture, ministre de la Ville, ministre des sports, disons un peu à la Chirac. Mel Théodore une partie de moi qui part, j’ai tout appris auprès de lui en politique”, ajoute-t-il.

Grand bâtisseur, Mel Eg Théodore est un admirateur du beau, “il a bâti l’hôtel communal qui fait la fièrté de Cocody”, soutient-il avant de conclure en précisant qu’officiellement les hommages et les honneurs de la commune pour saluer sa mémoire lui seront rendus le jeudi 10  octobre 2019.

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook