Climat sociopolitique en Côte d’Ivoire/ Meiway préconise le dialogue.

Par Justin Kassy

Devant la situation politique préoccupante et meurtrière d’avant –élection qui prévaut en ce moment en Côte d’Ivoire, les Ivoiriens sont mobilisés et s’expriment différemment. Les uns, pour dire  « leur ras le bol » par des actes tangibles de protestation contre le 3ème mandat du Président sortant. Les autres, par des marches, des interpellations verbales, pour attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale, qu’ils ne partagent pas le non-respect de la Constitution, devant laquelle, le Président sortant a prêté serment en disant ceci, la main droite levée: « Je jure de respecter dans les moindres détails, la Constitution de mon pays. Si d’aventure, je ne la respecte pas, que la loi me frappe avec  rigueur. »

L’artiste Frédéric Meiway, s’appuyant sur l’Afrique de nos ancêtres a dit ceci : « Dans l’Afrique de nos ancêtres, c’est sous l’arbre à palabres qu’on réglait nos conflits…Pour la nouvelle Afrique, j’y suis déjà…et vous ???  Il fera jour demain…»

 

Facebook