Cérémonie de Rentrée solennelle du conseil économique, social, environnemental et culturel/Aka Aouelé « cette mandature aura pour mission de faire, aux pouvoirs publics… les suggestions nécessaires »

Par Nadège Kondo, afriquematin.net

Le Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) a effectué sa rentrée solennelle de sa 13ème mandature, ce jeudi 27 janvier 2022, à son siège au Plateau. Au cours de cette cérémonie, le Président du Cesec, Dr Eugène Aka Aouelé, a rendu un vibrant hommage au Président de la République  Alassane Ouattara pour ses actions de développement en faveur de la Côte d’Ivoire.

Placée sous le thème « Développement de l’économie sociale et solidaire », selon Dr Eugène Aka Aouelé, cette mandature aura pour mission de faire, aux pouvoirs publics, avec objectivité et dans la recherche de l’intérêt général, les suggestions nécessaires à une mise en œuvre réussie du programme de Gouvernement.

Dans son discours d’ouverture, Dr Eugène Aka Aouelé a affirmé que l’objectif du Cesec, est de se situer au cœur des pulsations du corps social, dans son ensemble, pour mieux apprécier les défis qui s’imposent aux populations afin de faire des propositions, susceptibles d’aboutir à des prises de décisions appropriées. « Notre posture est celle d’un arbitre de touche qui a le recul nécessaire, pour appeler l’attention, du grand juge central, en l’occurrence le Président de la République, sur l’observance des règles indispensables au bon fonctionnement de notre société et plus spécifiquement au respect de la bonne gouvernance. Le rôle de notre Institution dans l’animation du débat citoyen est capital pour l’équilibre de notre démocratie. Il nous revient, acteurs de la démocratie participative, affranchis des intérêts politiques, de nous inviter dans les réflexions stratégiques en posant, en toute objectivité, le diagnostic de notre société et de formuler des propositions de solution ayant un impact bénéfique pour les populations, sur le plan économique, social, environnemental et Culture », a expliqué le président du Cesec.

Poursuivant, Dr Eugène Aka Aouelé a égrené les défis multiples auxquels le Cesec a obligation d’apporter des solutions durables pour accompagner les efforts de développement du chef de l’État. Il s’agit, notamment, de la paix, de la cohésion sociale et de la stabilité ; les questions sécuritaires et sanitaires ; l’amélioration de la qualité de vie des populations ; l’éducation, la formation et d’emploi des jeunes ; les questions climatiques et environnementale.

Aussi, le président du Cesec a fait savoir que le Comité d’experts de haut niveau que le chef de l’État a mis en place permettra d’adapter les méthodes de travail de l’Institution, afin d’engager résolument ses membres dans la réflexion stratégique sur des axes tangibles tels que le renforcement de la gouvernance et du capital humain, le renforcement de la veille stratégique et du dialogue social, la valorisation de la culture et la prise en compte du développement durable.

Faut-il souligner qu’au titre de l’année 2022, les travaux préparatoires du Cesec ont débuté avec le secteur agricole.