CAN 2019 : Une décevante équipe de la Côte d’Ivoire se qualifie pour les quarts de finale

Par Christ Zorro, Afriquematin.net

Les ‘’Eléphants’’ de Côte d’Ivoire ont battu, cet après-midi du lundi 07 juillet 2019, les ‘’aigles’’ du mali sur le score d’un (1) but à Zéro, se qualifiant ainsi pour les quarts de finale du plus  important  rendez-vous continental du football.

Le but inscrit par Wilfried Zaha dans le dernier quart de jeu a suffit pour le bonheur des Ivoiriens. Mais que de ratés dans l’ensemble  de la prestation des ‘’ pachydermes’’ Ivoiriens ! Un jeu décousu ou le plus néophyte des  analystes sportifs a pu déceler une absence quant à un  schéma directeur  autour duquel devait s’articuler la stratégie  du coach Ibrahim Camara. Et ce constat, c’est malheureusement depuis le début de la compétition qu’il se fait.

La prestation  individuelle des joueurs, elle aussi,  laisse à désirer.  Tout le long du match  de cet après-midi,   Zaha, Pépé, Kodia, Bony et leurs coéquipiers n’ont encore  été que l’ombre d’eux-mêmes. Au fil des rencontres,  on penserait que c’est  une stratégie mise en place par le sélectionneur pour endormir l’adversaire  si et seulement si  la réputation des mis en cause n’était pas engagée. La seule et rare bonne note de cette opposition Mali-Côte d’Ivoire pourrait  être allouée, avec des réserves, à Gbouhouo Sylvain, qui à fait  le suprême effort de trahir le groupe (c’est le lieu de le dire).

De toute façon, et cela  demeure un impératif,  malgré les bons soins des Dieux du football qui  continuent encore d’assister la sélection nationale en dépit  des piètres prestations qui ont été données de voir jusque-là,  il est temps que la fédération Ivoirienne de Football et l’ensemble des décideurs  prennent le taureau par les cornes. Vivement !

Pour le match de quart de finale conte l’Algérie, le jeudi à Suez, les Eléphants devront absolument élever leur niveau de jeu s’ils veulent continuer l’aventure égyptienne.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Comparer

Facebook