Cameroun/Un leader des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité

Âgé de plus d’une cinquantaine d’années,  Julius Ayuk Tabe, qui s’était autoproclamé en 2017 « président » de l'”Ambazde de” l’État que les séparatistes de la minorité anglophone du Cameroun veulent fonder, a été condamné hier mardi 20 août 2019 à la perpétuité pour “terrorisme” et “sécession” avec neuf autres de ses partisans par un tribunal militaire de Yaoundé.

L’Afp note que Julius Ayuk Tabe est considéré comme une figure de la contestation séparatiste et milite depuis plusieurs années pour que les deux régions anglophones du pays se séparent de la partie francophone du pays.

Faut-il rappeler qu’en 2016, une partie des habitants des régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ont commencé à manifester pour demander davantage de reconnaissance de l’État central. Selon Human Rights Watch (HRW), face au refus des autorités et à la répression, une partie des séparatistes a pris les armes en 2017 et les affrontements avec les forces de sécurité ont fait plusieurs milliers de morts.

Source : france24.com

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook